Retour sur la page d'accueil 20 Minutes
démantèlementUn milliard de dollars d’objets de contrefaçon saisis à New York, un record

Un milliard de dollars d’objets de contrefaçon saisis à New York, un record aux Etats-Unis

démantèlement
La valeur marchande de cette saisie a été estimée précisément à 1,03 milliard de dollars
Les articles de contrefaçon saisis mi-novembre 2023 aux Etats-Unis et stockés dans un entrepôt de Manhattan, à New York, valent au total plus d'un milliard de dollars – une saisie historique.
Les articles de contrefaçon saisis mi-novembre 2023 aux Etats-Unis et stockés dans un entrepôt de Manhattan, à New York, valent au total plus d'un milliard de dollars – une saisie historique. - AP/SIPA / SIPA
20 Minutes avec agences

20 Minutes avec agences

Quelque 220.000 sacs, vêtements et chaussures de contrefaçon ont été saisis aux Etats-Unis, a annoncé mercredi la justice américaine. La valeur totale de cette saisie est d’un milliard de dollars, du jamais-vu dans l’histoire du pays.

L’annonce du parquet fédéral du sud de l’Etat de New York est accompagnée de photos d’un entrepôt situé à Manhattan. Plusieurs salles sont remplies de cartons entassés sur des palettes et de sacs à main, portefeuilles, chemises et boîtes à chaussures imitant des marques de luxe.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Un « crime sans victime physique »

La valeur marchande de ces 219.000 articles saisis a été estimée par des fabricants à « environ 1,03 milliard de dollars », selon le communiqué. Deux personnes résidant à New York, âgées de 38 et 48 ans, ont été arrêtées et inculpées ce lundi pour « trafic de biens contrefaits ». S’ils sont jugés, ces individus encourent jusqu’à dix ans de prison.

Le trafic s’est déroulé de janvier à octobre cette année, selon la justice américaine. Il s’agit ainsi de la « plus importante saisie de biens contrefaits dans l’histoire des Etats-Unis », a affirmé le procureur fédéral de Manhattan, Damian Williams. Sur le marché noir, des articles contrefaits et copiés sur des produits de marques et de luxe valent bien moins que les véritables biens.

Edward Caban, un des dirigeants de la police de New York, a estimé que « le trafic de produits de contrefaçon n’est rien de moins qu’un crime sans victime physique » car « il s’en prend aux commerces légaux, aux gouvernements et aux consommateurs ». A New York, de nombreux vendeurs à la sauvette proposent des articles contrefaits, comme dans de nombreuses mégapoles internationales.

Sujets liés