20 Minutes : Actualités et infos en direct
MENACESUn étudiant arrêté à New York pour des menaces visant des camarades juifs

Guerre Hamas – Israël : Un étudiant arrêté à New York pour des menaces visant des camarades juifs

MENACESPatrick Dai, âgé de 21 ans, étudiant à l’université Cornell de New York (nord-est), a été arrêté mardi, accusé d’avoir publié en ligne des « menaces de tuer ou blesser » des personnes juives
Le campus spécialisé dans les nouvelles technologies à New York de Cornell Université sur Roosevelt Island.
Le campus spécialisé dans les nouvelles technologies à New York de Cornell Université sur Roosevelt Island. - Erik Pendzich/Shutterst/SIPA / Sipa
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

Un étudiant de l’Etat de New York doit être présenté ce mercredi à la justice pour des menaces de meurtre en ligne à l’encontre de ses camarades juifs, dans un contexte de crainte de montée des crimes antisémites et racistes avec la guerre au Proche-Orient. Plusieurs responsables américains ont dénoncé des actes antisémites et islamophobes aux Etats-Unis depuis les attaques du Hamas contre Israël le 7 octobre puis les bombardements d’Israël sur Gaza.

Patrick Dai, âgé de 21 ans, étudiant à l’université Cornell de New York (nord-est), a été arrêté mardi, accusé d’avoir publié en ligne des « menaces de tuer ou blesser » des personnes juives, ont annoncé mardi les autorités judiciaires américaines dans un communiqué. L’homme, qui risque jusqu’à cinq ans de prison, doit être présenté aux juges mercredi, ont-elles ajouté.

Des menaces antisémites en ligne

Il est notamment accusé d’avoir menacé d'« apporter un fusil d’assaut sur le campus et d’abattre tous les porcs juifs », notamment en « tirant » sur un réfectoire casher, a précisé le communiqué. Le suspect avait aussi menacé de « poignarder et trancher la gorge de tous les hommes juifs sur le campus, de violer et de jeter du haut d’une falaise toutes les femmes juives et de décapiter tous les bébés juifs ».

Les autorités judiciaires américaines n’ont pas précisé si l’étudiant avait fait directement référence à la guerre au Proche-Orient. L’université Cornell avait indiqué dimanche que la police enquêtait sur des menaces antisémites publiées sur Internet.

« Hausse alarmante des incidents antisémites »

Lundi, la Maison-Blanche a alerté contre une « hausse alarmante des incidents antisémites dans les écoles et sur les campus universitaires », sans donner de chiffre précis.

La guerre entre Israël et le Hamas suscite de fortes tensions dans les universités américaines les plus prestigieuses, comme Harvard, où une trentaine d’organisations étudiantes ont désigné « le régime israélien pour entièrement responsable de la violence ». Le texte a provoqué l’indignation de plusieurs responsables politiques et personnalités publiques.

En Israël, plus de 1.400 personnes ont été tuées, essentiellement des civils lors de l’attaque sanglante du Hamas le 7 octobre, selon les autorités. Le ministère de la Santé du Hamas a annoncé ce mercredi que 8.796 personnes, essentiellement des civils, dont 3.648 enfants, ont été tuées dans la bande de Gaza, bombardée sans relâche par Israël.

Sujets liés