20 Minutes : Actualités et infos en direct
DISPARITIONJustin Trudeau rend hommage à Matthew Perry

Mort de Matthew Perry : « Je n’oublierai jamais nos jeux dans la cour d’école »… Justin Trudeau rend hommage à l’acteur

DISPARITIONLe Premier ministre canadien et l’acteur, qui avaient deux ans d’écart, avaient fréquenté la même école
Invité par Jimmy Kimmel sur le plateau du « late show », l'acteur avait révélé en 2017 avoir frappé le jeune Justin Trudeau à l'école
Invité par Jimmy Kimmel sur le plateau du « late show », l'acteur avait révélé en 2017 avoir frappé le jeune Justin Trudeau à l'école - Matt Sayles/AP/SIPA / SIPA
Thibaut Chevillard

Thibaut Chevillard

Le premier ministre canadien a rendu hommage à Matthew Perry. Justin Trudeau connaissait bien l’acteur, qui incarnait le personnage de Chandler Bing dans la sitcom à succès « Friends ». Les deux hommes, qui avaient deux ans d’écart, avaient fréquenté la même école. « Le décès de Matthew Perry est triste et bouleversant. Je n’oublierai jamais nos jeux dans la cour d’école, et je sais que les gens du monde entier n’oublieront pas la joie que tu leur as apportée. Merci pour tous les rires, Matthew. Tu étais aimé, et tu seras regretté », a écrit le chef du gouvernement canadien sur X (anciennement Twitter).

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Retrouvé mort à son domicile samedi à l’âge de 54 ans, Matthew Perry était né dans le Massachusetts dans le nord-est des Etats-Unis en 1969, de parents canadien et américain. Il a été élevé entre Montréal et Los Angeles. Son père est acteur, sa mère est une journaliste canadienne ayant travaillé pour l’ancien Premier ministre Pierre Trudeau.

« On l’a tabassé »

Invité par Jimmy Kimmel sur le plateau du « late show », l’acteur avait révélé en 2017 avoir frappé le jeune Justin Trudeau à l’école. « Il excellait dans des sports où moi et mon ami n’étions pas bons, donc par pure jalousie, on l’a tabassé », avait-il raconté. « Je n’en suis pas fier, c’est terrible, j’étais un gamin stupide. D’ailleurs je crois qu’à un moment j’ai essayé de transformer ce passage à tabac par une séance de câlins. »

Sujets liés