20 Minutes : Actualités et infos en direct
Fake offLe Parti républicain américain a-t-il lancé une campagne contre Zelensky ?

Volodymyr Zelensky : Le Parti républicain américain a-t-il lancé une campagne contre le président ukrainien ?

Fake offLe parti réfute toute implication dans cette campagne qui accuse une nouvelle fois Volodymyr Zelensky de détourner de l’argent pour ses fins personnelles
Le Parti républicain n'a pas de lien avec cette affiche de mauvaise publicité sur Volodymyr Zelensky
Le Parti républicain n'a pas de lien avec cette affiche de mauvaise publicité sur Volodymyr Zelensky - Capture d'écran / Capture d'écran X
Maïwenn Furic

Maïwenn Furic

L'essentiel

  • Une vidéo, virale sur les réseaux sociaux, montre une affiche illustrant Volodymyr Zelensky tout sourire, accompagné de l’inscription « Je me suis fait 10 fois plus que le film Barbie ».
  • Le gros éléphant rouge présent en haut à droite de l’affiche fait dire aux internautes qu’il s’agit d’une campagne menée par le Parti républicain des Etats-Unis, puisqu’il s’agit de leur logo. Pourtant ils nient toute implication.
  • Ce n’est pas la première fois que le président ukrainien est pointé du doigt pour des soi-disant détournements des aides fournies par les autres états depuis le début de la Guerre en Ukraine.

La guerre est déclarée entre les Républicains américains et Volodymyr Zelensky ? Selon des internautes, le Parti de Donald Trump aurait fait afficher une campagne de « publicité » sur un kiosque à journaux de New York. Sur ces derniers : le visage du président Ukrainien particulièrement souriant, accompagné de l’inscription « J’ai fait 10 fois plus [NDLR : d’argent] que le film Barbie ».

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Une vidéo de cette publicité circule depuis cet été sur les réseaux sociaux, et elle est très largement partagée dans plusieurs pays. Qu’en est-il vraiment de l’implication du Parti républicain dans cette campagne de mauvaise publicité pour Volodymyr Zelensky ? 20 Minutes fait le point.

FAKE OFF

Pour quelle raison les internautes ont-ils attribué cela au Parti républicain ? Et bien leur logo, un gros éléphant rouge, est visible en haut à droite du panneau publicitaire. Pourtant, ils ont affirmé auprès de l’AFP n’avoir rien à voir avec cette affiche.

Le centre ukrainien de lutte contre la désinformation, s’est renseigné auprès du Consulat général d’Ukraine à New York, et affirmé que cette mauvaise publicité n’a jamais existé. Et d’ajouter que la vidéo n’est que la « propagande russe visant à discréditer le président de l’Ukraine ».

La vidéo aurait été tournée à New York. Grâce au nom du kiosque à journaux sur lequel se trouve l’affiche, ainsi que les différents bâtiments et les différentes enseignes situées autour, il est même possible d’affirmer que l’affiche serait située près de Byant Park, à Manhattan. Et la référence au film « Barbie », sorti le 9 juillet, permet d’affirmer que la scène a été filmée cet été. Pour autant, rien, ni sur les réseaux sociaux, ni par la recherche d’image inversée, ne permet actuellement de déterminer l’origine de la vidéo.

Une nouvelle accusation de détournement de fonds

Quoi qu’il en soit, la référence à « Barbie » a pour but de dénoncer le fait que le président ukrainien aurait gagné plus d’argent que le film n’en a généré. Et ce n’est pas rien, puisque seulement trois semaines après sa sortie, les recettes planétaires étaient de plus de 1,03 milliard de dollars. Il est seulement le sixième film à dépasser la barre du milliard, parmi lesquels les très connus « Spider-Man : No Way Home », « Top Gun : Maverick » ou encore « Avatar : la Voie de l’eau ».

Depuis le début de la Guerre en Ukraine en février 2022, les détracteurs de Volodymyr Zelensky ne cessent de l’accuser de détournement de fonds. Selon certains, le président utiliserait l’argent des aides fournies par les Etats-Unis ou encore les Européens, à des fins personnelles. Ici, selon cette affiche de mauvaise publicité, il aurait donc détourné plus d’un milliard de dollars. De nombreuses rumeurs à ce sujet ont été démenties. C’est le cas de l’achat de villas en Italie et Angleterre, ou plus récemment en Egypte pour sa belle-mère. Certains vont même jusqu’à l’accuser de revendre les armes qui lui sont fournies.

Sujets liés