20 Minutes : Actualités et infos en direct
Fake OffL’Allemagne encourage-t-elle à ne plus faire d’enfants pour la planète ?

Allemagne : Le gouvernement encourage-t-il à ne plus faire d’enfants pour sauver la planète ?

Fake OffLes affiches relayées sur les réseaux sociaux sont en réalité issues de la promotion du film « No children for the sake of the climate ? »
Cette affiche n'encourage pas à ne pas faire d'enfant pour le bien du climat
Cette affiche n'encourage pas à ne pas faire d'enfant pour le bien du climat - Capture d'écran / Capture d'écran Twitter
Maïwenn Furic

Maïwenn Furic

L'essentiel

  • Sur les réseaux sociaux des internautes accusent le gouvernement allemand d’encourager ses citoyens à ne plus faire d’enfants. L’objectif ? Sauver la planète.
  • Ce que des internautes ont pris pour une campagne de sensibilisation dans le métro, est en réalité la publicité pour un documentaire d’Arte intitulé « No children for the sake of the climate ? ».
  • Le débat n’est pas nouveau, et si certains pensent qu’en ne faisant plus, ou moins d’enfants, l’empreinte carbone humaine serait diminuée, plusieurs experts estiment que les bénéfices seraient dérisoires.

A en croire des internautes, le gouvernement allemand aurait trouvé une piste sérieuse pour sauver la planète : ne plus faire d’enfants, ou simplement en faire moins. Et il semblerait qu’ils passent par des affiches publicitaires pour sensibiliser sur le sujet. Elle circule sur les réseaux sociaux, et, sur la photo d’une femme accompagnée d’enfants, on peut lire le slogan : « Le futur ou des meurtriers du climat ? », écrit en allemand.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Les internautes affirment avoir vu cette affiche dans le métro, et dénoncent un « totalitarisme sous couvert de progression ». La mesure fait effectivement penser à la politique de l’enfant unique mise en place en Chine entre 1979 et 2015, mais à l’époque pour faire face à la surpopulation dans le pays.

FAKE OFF

Il ne fallait pas aller chercher bien loin pour remarquer qu’il ne s’agit en rien d’une affiche du gouvernement allemand. En bas du visuel est inscrit : « Reportages en Europe. » S’ensuit une date et un horaire, puis « 24/7 sur arte.tv » Tout laisse donc penser qu’il s’agit d’une campagne de promotion pour une série ou encore un film.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Et pour mieux rémunérer 20 Minutes, n’hésitez pas à accepter tous les cookies, même pour un jour uniquement, via notre bouton« J’accepte pour aujourd’hui » dans le bandeau ci-dessous.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Effectivement, cette affiche provient de la campagne de publicité pour le documentaire allemand « No children for the sake of the climate ? » de la plateforme Arte TV, et qui date de 2020. Une vidéo promotionnelle diffusée sur Facebook reprend l’image relayée sur les panneaux publicitaires. Cet épisode appartient à la série de documentaires vidéo « ARTE Regards : The Stories of Europeans ». La réalisation, qui n’est plus disponible sur la chaîne, partage des témoignages de deux couples hétérosexuels et britanniques qui décident de ne plus avoir d’enfants car, selon eux, cela réduit considérablement leur empreinte carbone sur la planète.

Les enfants et l’empreinte carbone : un long débat

Car le sujet divise. Certains croient dur comme fer, que ne plus faire d’enfants contribuerait à sauver la planète. A grande échelle, cela permettrait de réduire la population mondiale, et donc, comme expliqué dans le documentaire d’Arte, diminuer l’impact environnemental de l’Homme.

Mais en réalité, de nombreux spécialistes du climat et de la démographie ne sont pas convaincus par cette idée. Emmanuel Pont, l’auteur du livre Faut-il arrêter de faire des enfants pour sauver la planète ? (éditions Payot), affirmait que certains chiffres tendent à affirmer que faire un enfant est « de très loin la pire chose que l’on pouvait faire pour le climat ». Il y a un an, il expliquait à 20 Minutes : « En réalité, c’est un calcul qui n’a aucun sens et basé sur les émissions futures très hypothétiques de cet enfant et de toute sa descendance. »

Et d’ajouter finalement que la mesure serait presque inutile : « L’impact de renoncer aux enfants maintenant serait peu significatif. On gagnerait peut-être un peu de temps mais le bénéfice climatique serait faible en comparaison de l’effort demandé. »

Sujets liés