20 Minutes : Actualités et infos en direct
MACABRE DECOUVERTELes restes d’au moins 13 corps retrouvés au Mexique dans des réfrigérateurs

Mexique : Les restes d’au moins 13 corps retrouvés dans des réfrigérateurs

MACABRE DECOUVERTELes restes humains ont été retrouvés dans une région située sur la route utilisée par les narcotrafiquants pour acheminer la drogue vers les Etats-Unis
Des policiers mexicains, à Mexico le 28 août 2019 (illustration).
Des policiers mexicains, à Mexico le 28 août 2019 (illustration). - Felix Marquez/AP / SIPA
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

Au Mexique, la police a fait une découverte particulièrement macabre. Les restes d’au moins 13 corps humains ont été retrouvés dans des réfrigérateurs dans une région frappée par la narcoviolence, a indiqué lundi une source judiciaire.

Les restes humains ont été retrouvés dans des sacs dimanche à Poza Rica près de Veracruz. « Six personnes ont été arrêtées, probablement liées à ces faits », a indiqué la procureure de l’Etat du Veracruz lors d’une brève déclaration à la presse.

Un Etat gangrené par la violence des narcotrafiquants

Les corps ont été retrouvés par des policiers qui poursuivaient un homme à l’intérieur d’un immeuble abritant trois personnes séquestrées. Sur place, ils ont retrouvé les restes humains disséminés à l’intérieur de sacs noirs dans plusieurs réfrigérateurs. Des restes humains ont été retrouvés dans d’autres logements.

Connu pour son café et sa vanille, Veracruz est également une route utilisée par les narcotrafiquants pour acheminer la drogue vers les Etats-Unis. Situé sur le golfe du Mexique, l’Etat de Veracruz a basculé dans la violence dans la décennie 2010, avec des épisodes traumatisants. Par exemple en septembre 2011, 35 cadavres ont été jetés sur la voie publique en plein jour à Boca del Río, au sud de Veracruz. L’ex-gouverneur Javier Duarte (2010-2016) a en outre été condamné en 2018 à neuf ans de prison pour blanchiment d’argent et association de malfaiteurs.

Le Mexique a enregistré plus de 400.000 assassinats depuis 2006, et quelque 110.000 disparus depuis les années 1960. La plupart de ces faits de violence sont attribués aux rivalités entre organisations criminelles ou à la réponse des forces de sécurité. En 2006, le gouvernement de l’ex-président Felipe Calderon a lancé une offensive militaire antidrogue. L’actuel président Andrés Manuel Lopez Obrador a pour sa part déclaré qu’il préférait s’attaquer aux racines de la délinquance comme la pauvreté et le manque de perspectives pour les jeunes.

Sujets liés