20 Minutes : Actualités et infos en direct
SAUVETAGE55 migrants secourus par l’Ocean Viking au large de la Libye

Méditerranée : 55 migrants, dont des femmes et des enfants, secourus au large de la Libye

SAUVETAGEIls tentaient de rejoindre l’Europe sur un bateau en fibre de verre
L'Ocean Viking multiplie les sauvetages de migrants en mer Méditerranée.
L'Ocean Viking multiplie les sauvetages de migrants en mer Méditerranée.  - Shutterstock/SIPA / Sipa
20 Minutes avec agences

20 Minutes avec agences

Alors qu’ils tentaient de rejoindre l’Europe sur un bateau en fibre de verre, 55 migrants en détresse ont été secourues jeudi matin au large de la Libye par l’Ocean Viking, le navire-ambulance affrété par SOS Méditerranée. « Les personnes étaient parties de Sabratah en Libye dans la nuit », indique l’ONG humanitaire basée à Marseille dans un communiqué.

« Cinq femmes et douze mineurs non accompagnés » font partie des personnes prises en charge par les équipes de SOS Méditerranée et de la Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge à bord de l’Ocean Viking. Mercredi, les équipes de secours avaient par ailleurs « assisté à l’interception d’une embarcation transportant une vingtaine de personnes par les garde-côtes libyens », ajoute l’ONG.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

La route migratoire la plus dangereuse du monde

La Méditerranée centrale est la route migratoire la plus dangereuse du monde, selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). L’agence onusienne estime que depuis début 2023, 1.848 migrants y ont disparu contre 1.417 sur toute l’année 2022.

En juin, un naufrage présenté comme l’un des plus graves impliquant des migrants en Méditerranée, a fait au moins 82 morts, mais en Méditerranée orientale. L’Ocean Viking avait été retenu durant dix jours en juillet par les autorités italiennes qui lui reprochaient des défaillances de sécurité, mais il avait été autorisé à reprendre la mer le 21 juillet.

Sujets liés