20 Minutes : Actualités et infos en direct
macabreDes cadavres découverts par des mères de disparus au Mexique

Mexique : Des cadavres découverts dans des fosses clandestines par un collectif de mères de disparus

macabreLes coordonnées du lieu ont été révélées lors d’un appel anonyme
Une voiture de la police mexicaine.
Une voiture de la police mexicaine. - Haydn West/Shutterstock/SIPA / SIPA
20 Minutes avec agences

20 Minutes avec agences

Un collectif de mères de personnes disparues a découvert plusieurs cadavres à l’intérieur de fosses clandestines, dans l’Etat mexicain de Jalisco. « Jusqu’à présent, une vingtaine (de corps) ont été découverts », a déclaré mardi à l’AFP Indira Navarro, coordinatrice de l’organisation Madres Buscadoras (mères chercheuses). Sollicitées par l’AFP, les autorités n’ont pas fait de commentaire dans l’immédiat.

15.000 disparus dans cet Etat

Le cimetière clandestin est situé dans une banlieue de Guadalajara, deuxième ville du pays et capitale de l’Etat de Jalisco. Il recouvre environ un hectare, a ajouté Indira Navarro. La découverte du site est intervenue après un appel anonyme mardi matin. « J’ai reçu un appel anonyme dans lequel on m’a indiqué les coordonnées d’un lieu en rapportant qu’il abritait plus de 50 corps », a-t-elle poursuivi. En arrivant, « nous avons immédiatement trouvé des indices ».

L’Etat de Jalisco est celui qui compte le plus de personnes portées disparues au Mexique, avec près de 15.000 sur un total de 111.203 enregistrées depuis 1962 dans tout le pays, selon les chiffres officiels. Selon des experts des questions de sécurité, le phénomène des disparitions est principalement lié aux guerres entre narcotrafiquants mais toutes les victimes ne sont pas impliquées dans des délits. Faute de résultats dans les enquêtes officielles, les familles de disparus mènent leurs propres recherches et découvrent souvent des fosses communes.

Plusieurs cadavres découverts dans le secteur ces dernières semaines

Dans cette banlieue de Guadalajara, nommée Tlajomulco de Zúñiga, des tombes similaires ont déjà été trouvées. Le 14 juin, un groupe de mères de disparus a fait état de la découverte de 27 sacs avec des restes humains. Fin mai, les corps de huit employés d’un centre d’appels de l’Etat de Jalisco ont été retrouvés quelques jours après leur disparition parmi une cinquantaine de sacs découverts par la police scientifique et des secouristes dans un ravin de Zapopan, autre banlieue de Guadalajara. Selon le gouvernement fédéral, d’après les premiers éléments de l’enquête le centre d’appels était impliqué dans des fraudes immobilières et des extorsions de fonds par téléphone.



Les premières disparitions au Mexique remontent aux années 1960 et 1980. Mais les cas sont montés en flèche après la militarisation de la guerre contre la drogue en 2006. Depuis cette date, plus de 350.000 homicides ont été dénombrés, la plupart attribués par les autorités aux guerres intestines entre narcotrafiquants.

Sujets liés