20 Minutes : Actualités et infos en direct
ESPOIRNouvelles découvertes dans la recherche des quatre enfants colombiens

Colombie : Des objets montrent que les quatre enfants recherchés ont survécu au crash aérien

ESPOIRLes éléments retrouvés auraient été abandonnés entre le 3 et le 8 mai derniers et ne constituent pas des preuves que les enfants sont encore en vie
Les Cessna 206 s'était écrasé dans la jungle amazonienne le 1er mai dernier.
Les Cessna 206 s'était écrasé dans la jungle amazonienne le 1er mai dernier.  - HANDOUT COLOMBIA'S ARMY PRESS OFFICE/AP/SIPA / Sipa
20 Minutes avec agence

20 Minutes avec agence

24 jours après le crash de leur avion en Colombie, les quatre enfants recherchés par les autorités colombiennes n’ont toujours pas été localisés mais ils pourraient être encore en vie. Des indices encourageants ont ainsi été retrouvés cette semaine, rapporte BBC News ce jeudi. L’appareil s’était écrasé dans la jungle amazonienne le 1er mai et n’avait été retrouvé que 15 jours plus tard par les équipes de secours. La mère des quatre enfants et deux autres adultes avaient été retrouvés morts dans la carlingue.


De nouveaux espoirs


Des traces laissaient déjà penser que les enfants avaient quant à eux survécu à l’accident. En passant une vaste zone au peigne fin, les militaires avaient retrouvé un biberon, une paire de ciseaux et un élastique à cheveux. Ils avaient aussi découvert un abri de fortune fait de branches ainsi qu’un fruit de la passion entamé. Cette semaine, de nouveaux objets ont été repérés par une femme autochtone à 500 m du lieu où le Cessna 206 s’était écrasé.


Elle a mis la main sur une couche, une serviette et des chaussures qui pourraient bien appartenir à l’un des enfants, âgé de 4 ans. Les équipes de recherche ont également retrouvé une autre couche, un étui de téléphone et le bouchon du biberon découvert la semaine précédente près du site de l’accident. Selon les forces militaires, les enfants pourraient se trouver dans une zone de 323 km2. Inquiète de la disparition de plusieurs des leurs, la communauté indigène Uitoto s’est jointe aux recherches. Elle espère que les connaissances que les enfants ont des fruits et de la jungle en général les aideront à survivre.



La présidence colombienne a annoncé avoir largué 10.000 tracts dans la jungle, expliquant en espagnol et en langue indigène comment joindre les secours. L’armée aurait également largué une centaine de kits de secours et utilise des satellites pour tenter de localiser les survivants. La récente découverte d’objets ne veut cependant pas dire que les enfants sont toujours en vie. Un colonel de l’armée a en effet estimé qu’ils avaient été abandonnés entre le 3 et le 8 mai derniers.


Sujets liés