20 Minutes : Actualités et infos en direct
GuerreLe risque de malnutrition aiguë s’étend au Soudan

Conflit au Soudan : En plus des combats, le fléau de la faim progresse

GuerreEntre 2 et 2,5 millions de personnes supplémentaires pourraient souffrir de malnutrition aiguë au Soudan, portant le total à 19 millions d’ici six mois
Des jeunes transportent des seaux d'eau dans la capitale soudanaise Khartoum, le 4 mai 2023.
Des jeunes transportent des seaux d'eau dans la capitale soudanaise Khartoum, le 4 mai 2023. - AFP / AFP
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

Au-delà des victimes directes, la guerre au Soudan fait progresser la faim, un fléau qui touchait déjà un Soudanais sur trois. Entre 2 et 2,5 millions de personnes supplémentaires pourraient souffrir de malnutrition aiguë au Soudan, portant le total à 19 millions d’ici six mois si le conflit se poursuit, a annoncé un porte-parole de l’ONU vendredi.

« Le Programme alimentaire mondial prévoit que le nombre de personnes souffrant de malnutrition aiguë va augmenter entre 2 et 2,5 millions, augmentant le nombre total à 19 millions dans les prochains trois à six mois si le conflit se poursuit », a déclaré Farhan Haq, porte-parole adjoint du secrétaire général de l’ONU.

Une session spéciale le 11 mai

Face à la « catastrophe » dénoncée depuis trois semaines par les humanitaires, la communauté internationale peine à agir en rangs organisés. Le Conseil des droits de l’homme de l’ONU tiendra une session spéciale le 11 mai, soit près d’un mois après le début des hostilités.



Dimanche, ce sont les ministres des pays de la Ligue arabe qui doivent examiner « le dossier soudanais » sur lequel ils sont profondément divisés, après plusieurs discussions entre dirigeants de l’Union africaine (UA) et de l’Igad, l’organisation régionale de l’Afrique de l’Est.

Sujets liés