20 Minutes : Actualités et infos en direct
DROITS DES FEMMESCertains Etats américains font des stocks de pilules abortives

Avortement aux Etats-Unis : Des stocks de pilules abortives se constituent dans certains Etats

DROITS DES FEMMESCraignant une décision de justice conservatrice, les démocrates s’assurent un stock de mifépristone pour garantir le droit à l’avortement
Des boîtes de mifépristone, un médicament utilisé comme pilule abortive aux Etats-Unis, et menacé d'interdiction sur le territoire.
Des boîtes de mifépristone, un médicament utilisé comme pilule abortive aux Etats-Unis, et menacé d'interdiction sur le territoire. - Allen G. Breed/AP/SIPA / SIPA
20 Minutes avec agence

20 Minutes avec agence

Depuis quelques mois, le droit et l’accès à l’avortement sont fortement menacés aux Etats-Unis. Avec l’abrogation de l’arrêt Roe v. Wade en juin 2022 par la Cour suprême, treize Etats ont eu la possibilité d’interdire l’IVG sur leur territoire.

Un juge fédéral du Texas a aussi récemment tenté de suspendre l’autorisation de vente de la mifépristone, une pilule abortive très utilisée dans le pays. La décision a heureusement été bloquée ce vendredi par la Cour suprême. Parallèlement, plusieurs Etats démocrates ont décidé de se mobiliser pour garantir l’accès à l’interruption volontaire de grossesse à leurs habitants.

Cinq ans de stock dans l’Etat de New York

Plusieurs Etats ont ainsi commencé à se constituer un stock de pilules abortives, essentiellement la mifépristone et le misoprostol, rapporte le Guardian relayé par Slate. Dans le Massachussetts, le gouvernement a mandaté l’Université pour l’achat de 15.000 doses de mifépristone, garantissant ainsi un an de stock de pilules abortives.

« La mifépristone est utilisée en toute sécurité depuis plus de 20 ans et constitue la norme de référence », a ainsi déclaré la gouverneure du Massachussetts, Maura Healey. « Nous n’allons pas laisser un juge extrémiste du Texas revenir en arrière sur ce médicament qui a fait ses preuves et restreindre l’accès aux soins dans notre Etat. »



En Californie, deux millions de pilules ont été achetées et l’Etat de New York a commandé 150.000 doses de misoprostol, soit une réserve de cinq ans. D’autres Etats tels que le Maryland ou encore l’Oregon ont aussi pris les devants pour se constituer des stocks d’avance sur ces médicaments.

Sujets liés