Conservateurs et libéraux-démocrates reprennent les négociations au Royaume-Uni

ROYAUME-UNI David Cameron et Nick Clegg vont essayer de trouver un terrain d'accord pour former un nouveau gouvernement...

Avec agence

— 

Le leader des Lib Dems, Nick Clegg (à gauche) et le leader des conservateurs, David Cameron (à droite) lors des cérémonies du 8 mai à Londres.
Le leader des Lib Dems, Nick Clegg (à gauche) et le leader des conservateurs, David Cameron (à droite) lors des cérémonies du 8 mai à Londres. — L.NEAL/AFP

Les conservateurs et libéraux-démocrates ont repris dimanche matin leurs négociations en vue d'un accord sur la formation d'un nouveau gouvernement, en l'absence de majorité absolue à l'issue des législatives britanniques. Les pourparlers vont se dérouler «dans le respect des positions de chacun», a indiqué le conservateur William Hague, pressenti pour diriger la diplomatie britannique dans le futur gouvernement, à son arrivée aux discussions.

Les Tories ont offert vendredi soir une sorte de mariage de raison aux Lib Dems après avoir échoué à dégager une majorité absolue, bien qu'ils aient remporté les élections devant les travaillistes du Premier ministre sortant Gordon Brown. Les Lib Dems, arrivés troisièmes, se sont ainsi transformés en faiseurs de roi.

Pas d’accord avant lundi

David Cameron et son homologue libéral-démocrate Nick Clegg ont tenu samedi soir à Londres leur premier face à face depuis le scrutin, qualifié de «constructif et amical» par les deux camps. Interrogé dimanche matin, Nick Clegg a assuré que «tout le monde tentait d'être constructif pour le bien du pays». «Les libéraux-démocrates doivent jouer un rôle constructif en ces temps de grande incertitude économique», a-t-il ajouté. Un accord formel n'est pas attendu avant lundi au mieux, ont souligné des membres du parti conservateur.

>> Les différents scénarios envisageables, c'est par ici