Les deux journalistesde France 3 « vont bien »

— 

Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier, les deux journalistes de France 3 enlevés en Afghanistan le 30 décembre, sont « en vie et en bonne santé » d'après « des preuves tangibles », a indiqué hier le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux. « Je ne peux en dire avantage », a-t-il ajouté. Il était en visite à Kaboul pour annoncer l'envoi de 40 gendarmes supplémentaires qui seront affectés à la province du Wardak, à une cinquantaine de kilomètres à l'ouest de Kaboul, dans le cadre de la formation de la police afghane. Le ministre a rencontré le président afghan, Hamid Karzai, et le patron des forces internationales en Afghanistan, le général Stanley McChrystal. Il a transmis aux autorités « un message du président Sarkozy » pour les « conforter dans l'évolution démocratique », alors que devrait se tenir fin mai la « loya jirga », l'assemblée des chefs tribaux, et que des élections législatives sont prévues le 18 septembre. La France compte quelque 3 750 soldats sur le théâtre des opérations afghan.