20 Minutes : Actualités et infos en direct
InspectionPlus de 560 enquêtes en Turquie dans le secteur du bâtiment après le séisme

Séismes en Turquie : Plus de 560 enquêtes dans le secteur du bâtiment

Inspection
La responsabilité de certains constructeurs, qui ont utilisé des matériaux de mauvaise qualité ou qui n’ont pas respecté les normes, est pointée du doigt
Un bâtiment détruit s'appuie sur une maison voisine à la suite du tremblement de terre à Samandag, dans le sud de la Turquie, mercredi 22 février 2023.
Un bâtiment détruit s'appuie sur une maison voisine à la suite du tremblement de terre à Samandag, dans le sud de la Turquie, mercredi 22 février 2023. - Emrah Gurel/AP/SIPA / SIPA
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

Des dizaines de milliers d’immeubles se sont effondrés comme des châteaux de cartes depuis le séisme du 6 février. Les autorités turques ont lancé 564 enquêtes visant des promoteurs et des entrepreneurs, selon le ministre de l’Intérieur Suleyman Soylu. Déjà « 564 suspects ont été identifiés jusqu’à présent, 160 d’entre eux ont été écroués, 18 sont en garde à vue et 175 ont été libérés sous contrôle judiciaire », a détaillé le ministre lors d’une interview mercredi soir sur la chaîne publique TRT.

« Nous avons interdit à toutes ces personnes identifiées de quitter le territoire » a-t-il ajouté alors que la colère gronde face aux fraudes et au manque de contrôle public de ce secteur, qui a tiré l’économie turque ces 20 dernières années. Des dizaines de milliers d’immeubles se sont écroulées sans laisser la moindre chance à leurs occupants saisis dans leur sommeil par la violente secousse d’une magnitude de 7,8, survenue à 4 heures du matin.

Destructions à venir

La responsabilité de certains constructeurs, qui ont utilisé des matériaux de mauvaise qualité ou qui n’ont pas respecté les normes, est dénoncée dans les médias turcs et par des ingénieurs et architectes. Plusieurs promoteurs ont été arrêtés dès les premiers jours qui ont suivi le séisme et le gouvernement affiche sa diligence pour traiter le dossier. Le ministre de l’Environnement Murat Kurum a fait savoir jeudi que « 1,250 million d’immeubles ont été examinés dans les onze provinces [touchées] ».



« 164.321 bâtiments composés de 520.000 unités indépendantes (logements, commerces) ont été détruits, gravement endommagés ou devront être détruits de manière urgente », a-t-il insisté. Le président Recep Tayyip Erdogan a annoncé son intention de construire 270.000 logements en un an dans les provinces dévastées. « Nous faisons nos plans en prenant en compte le tissu culturel, l’avenir de nos enfants et de nos villes sur les terrains les plus sûrs. (…) Nous construirons les nouveaux logements avec cette conception », a affirmé Murat Kurum.

Sujets liés