Emmanuel Macron aux Etats-Unis : Que retenir de la conférence de presse du président français et de Joe Biden ?

Alliés Point d’orgue de la visite d’Etat du président français à Washington, les deux présidents se sont exprimés ensemble devant la presse

J.B. avec AFP
— 
Emmanuel Macron et Joe Biden à la Maison Blanche.
Emmanuel Macron et Joe Biden à la Maison Blanche. — KEVIN LAMARQUE / POOL

On les avait quittés au coin du feu, dans le Bureau ovale, après l’arrivée du couple Macron à la Maison Blanche. Et c’est avec presque deux heures de retard, au final, que le président français et son hôte, Joe Biden, se sont présentés face à la presse après leur entretien en privé. Un des moments forts de cette visite d’Etat de trois jours à Washington.

Que retenir de cette conférence de presse commune ? 20 Minutes vous a concocté un petit récap.

Sur la visite d’Etat et les relations franco-américaines

C’est Joe Biden qui, en tant qu’hôte, a pris la parole en premier. Un président américain « ravi d’avoir eu ces conversations avec Emmanuel Macron ». Lequel « Emmanuel, est devenu un ami ». Le locataire de la Maison Blanche a poursuivi sur la relation entre les deux Nations : « Nous avons un programme commun, nous pouvons avoir des désaccords, certes. Mais si je devais faire le détail de toutes nos coopérations, on serait encore là ce soir ».

Même hommage du côté d’Emmanuel Macron, « très heureux de partager ce moment ». Pour le président français, cette relation franco-américaine « se bâtit sur une Histoire qui nous oblige. A chaque fois que les choses vitales ont été en jeu, nous avons été là l’un pour l’autre. Cela doit structurer le reste ».

Sur la guerre en Ukraine

Là encore, les deux hommes sont apparus alignés. « Nous continuons de soutenir le peuple ukrainien face à cette agression incroyablement violente, a entamé Joe Biden. Nous allons rendre la Russie responsable de ses actions ». Faut-il garder un lien avec le Kremlin ? « Je ne vais pas prendre contact avec Monsieur Poutine, je serai prêt à parler avec lui quand il aura décidé de mettre fin à la guerre », a répondu le président américain.




Emmanuel Macron a embrayé en disant que Paris et Washington « condamnent cette guerre et les crimes de guerre commis par la Russie sur le sol de l’Ukraine », notamment car « Moscou veut rendre l’hiver impossible ».



Sur l’économie

C’est LE point de crispation actuel entre les deux pays, et le sujet qui est revenu le plus durant cette conférence : le programme industriel américain, le « Inflation Reduction Act », jugé trop protectionniste par Paris. « Nous avons le même objectif : investir massivement dans les énergies propres. Nos équipes vont continuer à se parler, pour nous coordonner », a tenté de rassurer Joe Biden. « Les Etats-Unis ne s’excuseront jamais pour le plan que nous allons mettre en place », a-t-il ajouté, tout en assurant que les créations d’emplois aux Etats-Unis ne se feront pas aux dépens de l’Europe.

Qu’en dit Emmanuel Macron, qui avait jugé mercredi cette politique « super agressive » vis-à-vis de la France et de l’UE ? « Une des conséquences [de ce plan d’investissement américain], c’est que des projets européens peuvent en pâtir, et ce n’est pas la volonté des Etats-Unis ». Le but est donc de « resynchroniser, la discussion a été parfaitement claire » sur ce sujet. « Ces effets domino doivent être réglés, on veut réussir ensemble, pas l’un contre l’autre ».

Le président américain pense-t-il qu’Emmanuel Macron repart rassuré sur ce sujet ? « Je suis confiant. C’est ma réponse », a rétorqué Joe Biden dans un sourire.

Dans un communiqué commun, les deux chefs d’Etats ont par ailleurs indiqué s’engager à soutenir l’Ukraine « aussi longtemps qu’il le faudra » et à « coordonner » leur réponse aux « défis posés par la Chine ». Ils ont aussi salué le courage des manifestants iraniens.