Chine : L’ancien président Jiang Zemin est décédé

disparition L’ancien président chinois, qui avait dirigé son pays dans une ère de profonds bouleversements, de 1989 jusqu’au début des années 2000, est décédé d’une leucémie

20 Minutes avec AFP
— 
Jiang Zemin en 1992 à Beijing.
Jiang Zemin en 1992 à Beijing. — Mike FIALA

L’ancien président chinois Jiang Zemin, qui avait dirigé son pays dans une ère de profonds bouleversements, de 1989 jusqu’au début des années 2000, est décédé, mercredi, à l’âge de 96 ans. « Jiang Zemin est décédé de leucémie et d’une défaillance de plusieurs organes à Shanghai à 12h13 (4h13 GMT) le 30 novembre 2022, à l’âge de 96 ans », a annoncé l’agence Chine Nouvelle.

Chine Nouvelle a précisé que l’annonce du décès avait été faite dans une lettre des autorités chinoises exprimant une « profonde tristesse », adressée à l’ensemble du Parti communiste chinois, à l’armée et au peuple. Sa mort est survenue après l’échec de tous les traitements médicaux, a-t-elle précisé. « Le camarade Jiang Zemin était un leader exceptionnel (…), un grand marxiste, un grand révolutionnaire prolétarien, un homme d’Etat, un stratège militaire et un diplomate, un combattant communiste de longue date, et un leader exceptionnel de la grande cause du socialisme aux caractéristiques chinoises », a déclaré l’agence d’Etat, citant la lettre.

Le « gang de Shanghai »

Jiang Zemin était arrivé au pouvoir au lendemain de la répression des manifestations de la place Tiananmen de Pékin en 1989 et avait accompagné la transformation de la nation la plus peuplée du monde en une puissance mondiale.

Deng Xiaoping l’avait appelé à la tête du Parti communiste chinois en juin 1989, impressionné par la maîtrise avec laquelle Jiang Zemin venait de mettre fin pacifiquement aux manifestations pro-démocratie dans sa ville de Shanghai, sans verser le sang comme à Pékin. Après treize ans à la tête du parti (1989-2002), il deviendra président durant dix ans (1993-2003). Selon les analystes, Jiang Zemin et son « gang de Shanghai » - la faction le soutenant - ont continué à avoir une grande influence sur la politique chinoise longtemps après son départ du pouvoir.

Une influence sur la vie politique chinoise après sa retraite

Quand Jiang Zemin a officiellement été désigné en 1989 par l’ex-dirigeant Deng Xiaoping comme son successeur, la Chine n’en était qu’aux prémices de sa modernisation économique. Mais, lorsqu’il a quitté ses fonctions de président en 2003, la Chine était devenue membre de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), avait remporté l’organisation des Jeux olympiques de Pékin 2008 et était en passe de devenir une superpuissance.

Ancien maire et chef du Parti communiste à Shanghai, Jiang Zemin a continué, avec un cercle de dirigeants proches, d’exercer une influence sur la vie politique chinoise même après sa retraite officielle, selon des analystes.

Immédiatement après l’annonce de son décès, les médias d’Etat ont tous publié la même photo en noir et blanc d’un chrysanthème sur les comptes officiels du réseau social chinois Weibo. L’article consacré à l’ex-président sur l’encyclopédie en ligne Baidu, sorte de Wikipedia chinois, était lui aussi en noir et blanc.

Les drapeaux seront en berne sur les bâtiments du gouvernement, a indiqué la télévision d’Etat CCTV.