Emmanuel Macron aux Etats-Unis : Que nous réserve la visite d'Etat du président français ?

FAIRE-PART Le président de la République est pendant quatre jours aux Etats-Unis, notamment à Washington

Rachel Garrat-Valcarcel
— 
Emmanuel Macron et Joe Biden, lors du G7 de 2022, en Allemagne.
Emmanuel Macron et Joe Biden, lors du G7 de 2022, en Allemagne. — Susan Walsh/AP/SIPA
  • Emmanuel Macron commence ce mercredi une visite d’Etat aux Etats-Unis, sa deuxième, fait unique pour un président français.
  • La visite s’annonce pleine de symboles.
  • Mais peut-on attendre des annonces ? A cette question et à trois autres, 20 Minutes tente de répondre.

Emmanuel Macron est arrivé aux Etats-Unis dans la nuit de mardi à mercredi pour une visite d’Etat sur l’invitation de Joe Biden. Il restera dans le pays jusqu’à vendredi soir. Le programme est copieux. 20 Minutes tente de vous résumer à quoi s’attendre dans les quatre prochains jours.



Des annonces ?

Une visite d’Etat, c’est avant tout une visite d’apparat, même si on imagine que Joe Biden et Emmanuel Macron ne vont pas se parler que de la pluie et du beau temps. D’ailleurs, on insiste du côté de l’Elysée sur le fait qu’il y aura « de la substance » dans ce voyage.

La question la plus polémique en ce moment entre France et Etats-Unis et celle du protectionnisme américain face à l’inflation. L’Inflation reduction act désavantage bien sur les entreprises européennes et françaises. L’Elysée n’imagine pas les Etats-Unis, « encore moins avec une chambre républicaine » revenir sur cette législation. Tout au plus, on espère des exceptions pour certaines entreprises ou industries. La question est de savoir si la visite d’Etat sera un début de dialogue à ce sujet ou si des annonces pourront être faites dès cette semaine.

Un symbole ?

Il y aura, à n’en pas douter, de nombreuses images fortes du couple présidentiel dans cette visite d’Etat. L’une d’elles sera la cérémonie au cimetière militaire d’Arlington, mercredi après-midi. Emmanuel Macron, accompagné de Brigitte Macron, rendra hommage au soldat inconnu américain.

Mais pas que : la mémoire du français Pierre-Charles L’Enfant sera aussi honorée. Arrivé dans les bagages de La Fayette pendant la guerre d’Indépendance, c’est lui qui, dans les Etats-Unis fraîchement indépendants, a gagné le concours pour construire la capitale fédérale américaine, aujourd’hui Washington DC. Il est enterré au cimetière d’Arlington, lui aussi.

Un bonus ?

Emmanuel Macron va prolonger un peu le plaisir. La visite d’Etat se terminera jeudi soir par le dîner d’Etat mais le lendemain, vendredi, cap sur la Louisiane et la Nouvelle-Orléans. Le président de la République veut souligner que la France n’est pas le « oldest ally » des Etats-Unis pour rien, et qu’il y a une histoire française ici.

On parlera donc culture et francophonie, car il existe de petites communautés de langue française sur les bords du Mississippi. L’utilisation du français chez les Cajuns et les créoles est résiduelle désormais, mais Emmanuel Macron annoncera un fonds pour la langue française qui doit « permettre une meilleure diffusion et un meilleur apprentissage dans les écoles américaines », détaille l’Elysée.

Un cadeau ?

Formellement, Joe Biden invite Emmanuel Macron lors de cette visite d’Etat, et il est de coutume que le chef d’Etat invité offre un cadeau à l’invitant. Lors de la précédente visite, sous Donald Trump, le président français avait offert une bouture de chêne, pour illustrer la force de la relation entre la France et les Etats-Unis. Cette fois, on ne sait pas encore quel sera le cadeau des Macron aux Biden. On sait au moins, contrairement à la dernière fois, que ce sera un cadeau « très personnalisé », en plus d’être « made in France » et « significatif de ce que nous sommes ici », précise l’Elysée.