Etats-Unis : Les habitants de Houston obligés de faire bouillir leur eau après une importante panne

recommandation Une enquête a été ouverte après cette panne de courant qui a affecté trois stations d’épuration

20 Minutes avec agences
Les habitants de Houston doivent faire bouillir leur eau avant de la boire, de cuisiner, de se laver ou de se brosser les dents.
Les habitants de Houston doivent faire bouillir leur eau avant de la boire, de cuisiner, de se laver ou de se brosser les dents. — music4life / Pixabay

Les millions d’habitants de la ville de Houston, au Texas (Etats-Unis), devaient faire bouillir leur eau avant de la consommer, en raison d’une panne de courant dans des stations d’épuration qui a aussi conduit à la fermeture des écoles, ont informé les autorités ce lundi. « Une recommandation de faire bouillir l’eau a été émise par la ville de Houston. Tous les habitants doivent faire bouillir l’eau avant de la boire, de cuisiner, de se laver ou de se brosser les dents », a prévenu dimanche soir la métropole du sud des Etats-Unis.




Fermeture des écoles et des bureaux

Avec plus de 2 millions d’habitants, Houston est la quatrième plus grande ville du pays et accueille des entreprises dans les domaines de l’énergie, de l’aéronautique et de la santé. Cette situation est due à une baisse de la pression de l’eau tombée plus bas que le niveau requis par le département chargé de la qualité de l’environnement du Texas (TCEQ) en raison d’une panne de courant qui a affecté trois stations d’épuration, selon la ville et le gouverneur du Texas, Greg Abbott. La cause de cette panne et sa durée étaient encore inconnues lundi et font l’objet d’une enquête. Les autorités locales ont aussi annoncé la fermeture des écoles et des bureaux lundi.

Selon le bureau du maire de Houston, Sylvester Turner, l’eau qui n’est pas dangereuse à consommer devrait être échantillonnée et testée par le TCEQ afin de déterminer si la recommandation de la faire bouillir pourrait être levée lundi soir ou mardi matin. En février 2021, une vague de froid sans précédent avait fait éclater des tuyaux, privant une grande partie du Texas et ses près de 30 millions d’habitants d’eau potable pendant plusieurs jours.