Italie : Plusieurs disparus après un glissement de terrain sur l’île d’Ischia

DRAME Le glissement de terrain s’est produit dans la ville de Casamicciola Terme, dans le nord de l’île

20 Minutes avec AFP
— 
Une vue générale montre la ville portuaire de l'île d'Ischia dans la baie de Naples, au large de la côte ouest de l'Italie sur la mer Tyrrhénienne, le 4 mars 2019. (PHOTO D'ILLUSTRATION)
Une vue générale montre la ville portuaire de l'île d'Ischia dans la baie de Naples, au large de la côte ouest de l'Italie sur la mer Tyrrhénienne, le 4 mars 2019. (PHOTO D'ILLUSTRATION) — Laurent EMMANUEL / AFP

Douze personnes étaient portées disparues ce samedi matin après un glissement de terrain provoqué par de fortes pluies sur l'île italienne d'Ischia, au large de Naples, selon les agences de presse italiennes ANSA et AGI. « A cet instant précis, aucun décès n'est confirmé », a déclaré Matteo Piantedosi, le ministre de l'Intérieur italien, tout en signalant que la situation pouvait encore évoluer.

Auparavant des informations de presse annonçait la mort d'au moins huit personne mais un ministre italien a infirmé ces allégations. « Il y a huit morts confirmés, après le glissement de terrain à Ischia », avait ainsi indiqué Matteo Salvini, qui est aussi le vice-Premier ministre et le chef de la Ligue antimigrants, cité par l’agence AGI et le quotidien La Repubblica.

Un tremblement de terre en 2017

Le glissement de terrain s’est produit dans la ville de Casamicciola Terme, dans le nord de l’île, et « a enseveli une maison » et précipité plusieurs voitures à la mer, a indiqué le service des pompiers, précisant qu’on recherchait des disparus. Plus tôt dans la journée, les agences précisaient que treize personnes étaient recherchées.

Une voiture emportée dans la mer avait deux personnes à bord, mais elles ont pu être sauvées, ont précisé les pompiers. Les autorités locales ont appelé les habitants de l'île à rester chez eux, afin de ne par gêner les opérations de secours. Casamicciola Terme, une station thermale de 8.000 habitants en hiver, avait subi en 2017 un tremblement de terre qui avait fait deux morts. Elle avait été en revanche complètement détruite par un tremblement de terre beaucoup plus puissant à la fin du XIXe siècle.