Italie : Un possible « tueur en série » recherché à Rome après le meurtre de trois prostituées

enquEte Leurs corps ont été retrouvés dans un quartier chic de la capitale italienne

20 Minutes avec agences
— 
Une voiture de police italienne. Photo d'illustration
Une voiture de police italienne. Photo d'illustration — dootdorin / Pixabay

La police italienne a lancé ce jeudi une chasse à l'homme après que deux présumées prostituées chinoises et une travailleuse du sexe transgenre colombienne ont été découvertes mortes dans un quartier huppé de Rome (Italie). Les trois victimes ont été tuées à coups de couteau, selon la presse italienne, les quotidiens Il Messaggero et La Repubblica mettant même en garde contre un possible « tueur en série » dans la capitale italienne.

Les corps de deux femmes chinoises ont été découverts en fin de matinée dans un immeuble du quartier de Prati, un des plus chics de Rome. Le corps de la Sud-Américaine a été retrouvé dans un appartement du même quartier une heure plus tard, a indiqué la police. Les trois victimes étaient « probablement des travailleuses du sexe », d'après la police, précisant que la Sud-Américaine avait été mortellement blessée à l'abdomen.

Un lien entre les trois meurtres ?

Le corps d'une des femmes chinoises, nu sur le palier, a été vu par un voisin. Âgée d'une quarantaine d'années, elle avait des blessures à la tête et au ventre, selon le Corriere della Sera. Et quand la police est intervenue, elle a découvert le corps d'une deuxième femme. « Tout le monde savait qu'il y avait un appartement de mauvaise réputation ici, avec des gens arrivant à deux, trois heures du matin », a indiqué une habitante de l'immeuble à la presse.

La victime transgenre est une Colombienne de 65 ans dont le corps a été découvert par un ami, indique le Corriere della Sera. Les enquêteurs sont en train d'étudier les communications téléphoniques des victimes pour savoir s'il y a un lien entre elles.