20 Minutes : Actualités et infos en direct
DIPLOMATIELe président chinois rencontrera Emmanuel Macron et Joe Biden lors du G20

Diplomatie : Le président chinois rencontrera Emmanuel Macron et Joe Biden lors du G20

DIPLOMATIETout juste reconduit pour un nouveau mandat, le président chinois s’entretiendra notamment avec Joe Biden en marge du G20
Xi Jinping et Joe Biden s'entretiendront à Bali, une première depuis que le mandat du président américain
Xi Jinping et Joe Biden s'entretiendront à Bali, une première depuis que le mandat du président américain - Alex Brandon, Eraldo Peres/AP/SI / SIPA
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

Le président chinois Xi Jinping, tout récemment reconduit pour un troisième mandat historique à la tête de la deuxième puissance mondiale, rencontrera ses homologues américain Joe Biden et français Emmanuel Macron, au sommet du G20 à Bali en Indonésie, a-t-on appris vendredi auprès du ministère chinois des Affaires étrangères. Le sommet du G20 se tient les 15 et 16 novembre à Bali.

Joe Biden et Xi Jinping ont déjà eu cinq entretiens téléphoniques ou en visioconférence mais c’est leur première rencontre en chair et en os depuis janvier 2021. Les deux hommes avaient toutefois déjà eu l’occasion de se jauger lors de rencontres quand Joe Biden était vice-président de Barack Obama. Les deux dirigeants se voient avec l’objectif de « gérer de manière responsable » la rivalité entre Chine et Etats-Unis, a indiqué dans un communiqué la porte-parole de la Maison Blanche, Karine Jean-Pierre.

Trouver des terrains d’entente

Washington a aussi l’espoir que les deux rivaux arrivent à « travailler ensemble là où (leurs) intérêts concordent », selon elle. Les Américains pensent là au climat, à la lutte contre le trafic de stupéfiants et à la santé. Joe Biden et Xi Jinping vont aussi évoquer une série de sujets « internationaux et régionaux », a-t-elle indiqué, sans mentionner explicitement le sort de Taïwan, la plus forte source de tension.

Autre sujet de tension : la Russie, alors que Joe Biden voudrait que la Chine prenne ses distances avec Moscou. Le conseiller à la sécurité nationale de Joe Biden, Jake Sullivan, a estimé jeudi lors d’une conférence de presse que la Chine avait émis un signal « positif » en se prononçant récemment contre l’utilisation et la menace d’utilisation d’armes nucléaires. Et ce après que la Russie a agité cette menace concernant l’Ukraine. « Nous n’avons pas non plus vu d’effort généralisé (de Pékin) pour contourner ou saper le régime de sanctions » imposé à la Russie par les Occidentaux, s’est-il félicité.

Sujets liés