Royaume-Uni : Quelque 100.000 fonctionnaires votent à leur tour la grève

tous ensemble Le mouvement pourrait concerner aussi bien les agents de contrôle aux frontières, les examinateurs de permis de conduire que les personnels des agences pour l’emploi

20 Minutes avec AFP
— 
La sécurité surveille les portes vides des quais de la gare de Waterloo alors que les membres du syndicat des chemins de fer, de la mer et des transports (RMT) ont entamé de nouvelles grèves nationales dans un conflit acharné sur les salaires, les emplois et les conditions à Londres, le jeudi 18 août 2022.
La sécurité surveille les portes vides des quais de la gare de Waterloo alors que les membres du syndicat des chemins de fer, de la mer et des transports (RMT) ont entamé de nouvelles grèves nationales dans un conflit acharné sur les salaires, les emplois et les conditions à Londres, le jeudi 18 août 2022. — Frank Augstein/AP/SIPA

Environ 100.000 fonctionnaires britanniques ont voté pour se mettre en grève jeudi. Ce vote intervient au lendemain de celui des infirmières travaillant dans les établissements de santé publique, ce qui représente une première au Royaume-Uni.

Le principal syndicat des fonctionnaires, le PCS (Public and Commercial Services) demande une augmentation de 10 % des salaires. Il demande également des engagements sur la sécurité de l’emploi, « la justice pour les retraites », « des conditions de licenciement protégées ».



A Londres, le métro est paralysé

Le syndicat a prévenu qu’à moins de recevoir des « propositions substantielles » de la part du gouvernement, il annoncera un programme de « grève soutenue » le 18 novembre. Le gouvernement « ne peut plus traiter ses travailleurs avec mépris, a déclaré le secrétaire général du syndicat Mark Serwotka. Si le gouvernement n’écoute pas nos membres, nous n’aurons pas d’autre choix que de lancer un programme prolongé d’actions syndicales touchant tous les aspects de la vie publique ». « Les fonctionnaires ont volontiers joué un rôle essentiel dans le fonctionnement du pays pendant la pandémie, mais c’en est assez », a ajouté le secrétaire général du PCS.



Les actions syndicales se sont enchaînées ces derniers mois au Royaume-Uni, frappé par une inflation record. A Londres, le métro est paralysé jeudi par un nouveau mouvement social.