Guerre en Ukraine : Plus de 100.000 soldats russes blessés ou tués, avance Washington

COMBATS Les Etats-Unis estiment que les pertes ukrainiennes sont aussi élevées que celles des Russes

20 Minutes avec AFP
— 
Un soldat russe garde une zone administrative de Khersonvodokanal (canal d'eau) à Kherson, région de Kherson, sud de l'Ukraine, vendredi 20 mai 2022.
Un soldat russe garde une zone administrative de Khersonvodokanal (canal d'eau) à Kherson, région de Kherson, sud de l'Ukraine, vendredi 20 mai 2022. — /AP/SIPA

Un chiffre qui résume la violence de la guerre en Ukraine. Plus de 100.000 militaires russes ont été tués ou blessés depuis le début de l’invasion de l’Ukraine, a estimé mercredi le général Mark Milley, ajoutant que les pertes étaient probablement du même ordre côté ukrainien.

« Il y a bien plus de 100.000 soldats russes tués et blessés », a déclaré le chef d’état-major américain. Les chiffres avancés par le général Milley, qui n’ont pas pu être confirmés de manière indépendante, sont les plus précis fournis à ce jour par Washington.

La négociation est possible selon Washington

Le plus haut responsable militaire américain a également espéré des pourparlers pour mettre fin à la guerre, la victoire militaire n’étant peut-être possible ni pour la Russie ni pour l’Ukraine, selon lui.

« Il doit y avoir une reconnaissance mutuelle que la victoire militaire n’est probablement pas, au sens propre du terme, réalisable par des moyens militaires, et qu’il faut donc se tourner vers d’autres moyens », a déclaré le général Milley. Selon lui, il existe « une fenêtre d’opportunité pour la négociation ».



Ses commentaires interviennent alors que la Russie a ordonné à ses troupes de se retirer de la ville de Kherson, dans le sud de l’Ukraine, un coup dur pour la campagne militaire de Moscou. De son côté, Kiev reste prudent, estimant que ce retrait pourrait être une stratégie.