La Corée du Nord promet une réponse « écrasante » aux exercices conjoints entre la Corée du Sud et les Etats-Unis

MENACES La Corée du Nord a promis ce lundi une réponse « soutenue, ferme et écrasante » aux exercices militaires conjoints américano-sud-coréens, après une série record de tirs de missiles ces derniers jours

20 Minutes avec AFP
— 
L'armée de Corée du Sud et les forces aériennes américaines durant "Vigilant Storm", un exercice militaire conjoint, le 5 novembre.
L'armée de Corée du Sud et les forces aériennes américaines durant "Vigilant Storm", un exercice militaire conjoint, le 5 novembre. — DEFENSE COREENNE/UPI/NEWSCOM/SIPA

Face aux exercices militaires de Séoul et Washington, la Corée du Nord menace. Pyongyang avertit les Etats-Unis et la Corée du Sud après que les deux nations ont effectué les plus grandes manœuvres aériennes conjointes (du 31 octobre au 5 novembre) jamais menées entre elles.

L’état-major général de l’Armée populaire coréenne (APC) a affirmé dans un communiqué que l’armée « continuera à répondre à tous les exercices de guerre (…) par des mesures militaires pratiques soutenues, résolues et écrasantes. » L’APC a notamment indiqué avoir lancé des missiles balistiques tactiques simulant des attaques contre des bases aériennes et s’être exercée à abattre des avions ennemis.

Une « opération de sortie de combat à grande échelle »

L’armée de l’air nord-coréenne a également mené une « opération de sortie de combat à grande échelle », impliquant 500 avions. Cette mobilisation a incité le Sud à déployer des avions de combat vendredi.



Au cours de l’opération conjointe menée par les Américains et la Corée du Sud, la Corée du Nord a tiré plusieurs dizaines de missiles balistiques en mer, dont l’un est tombé près des eaux territoriales du Sud. Les tensions sont toujours vives entre les deux voisins.