le journaliste Taoufik ben brik est libre

— 

Le journaliste et opposant tunisien Taoufik Ben Brik a été libéré hier après six mois d'emprisonnement. « Je suis de nouveau libre et je compte aller à Paris avant le 3 mai pour fêter (...) la Journée mondiale de la liberté de la presse », a-t-il déclaré peu après sa sortie de la prison de Siliana, à 130 km au nord-ouest de la capitale, où il était détenu. Il avait été condamné pour violence dans un procès qualifié de politique par son entourage et ses soutiens.
Ben Brik, 50 ans, a purgé l'intégralité de la peine à laquelle il avait été condamné pour « coups et blessures volontaires, dégradation des biens d'autrui et atteinte aux bonnes mœurs » après la plainte d'une Tunisienne, qui l'accuse d'avoir embouti sa voiture et de l'avoir frappée et insultée devant témoins.Très médiatisé en France, son procès avait suscité quelques crispations diplomatiques entre Tunis et Paris, où l'avocat du journaliste a demandé son intervention au président Nicolas Sarkozy.