Somalie : Un double attentat à la voiture piégée à Mogadiscio fait 100 morts

TERRORISME Les deux explosions, presque simultanées, se sont produites sur une route longeant le ministère de l’Education

20 Minutes avec AFP
Sur les lieux d'un double attentat à Mogadiscio le 29 octobre 2022.
Sur les lieux d'un double attentat à Mogadiscio le 29 octobre 2022. — Farah Abdi Warsameh/AP/SIPA

Le terrorisme a une nouvelle fois tragiquement frappé la Somalie. Un double attentat à la voiture piégée, qui a visé samedi le ministère de l’Education dans la capitale Mogadiscio, a fait 100 morts selon la présidence. La police a dénoncé des actes de « terroristes impitoyables ».

Les deux « explosions simultanées » se sont produites sur une route longeant le ministère et ont fait « plusieurs victimes », a indiqué auparavant Sadik Dudishe, porte-parole de la police somalienne. Selon lui, les assaillants ont ciblé « des étudiants et d’autres civils ».

Un attentat pas encore revendiqué

Un des véhicules rempli d’explosifs est parvenu à pénétrer dans l’enceinte du ministère, déclenchant des tirs, a indiqué un autre policier Ibrahim Mohamed. « Quelques minutes plus tard, une autre explosion s’est produite dans la même zone », a-t-il ajouté.

Ce genre d’attentat - qui n’a pas été immédiatement revendiqué - est généralement attribué par les autorités somaliennes aux militants djihadistes shebab qui mènent régulièrement des attaques dans la capitale et les grandes villes du pays. Le groupe islamiste, lié à Al-Qaida, combat depuis 2007 le gouvernement fédéral soutenu par la communauté internationale. Il a été chassé des principales villes - dont Mogadiscio en 2011 - mais reste solidement implanté dans de vastes zones rurales, notamment dans le sud du pays.