Royaume-Uni : La Première ministre Liz Truss annonce sa démission

Fiasco Liz Truss a annoncé sa démission, 44 jours après sa prise de fonctions

20 Minutes avec AFP
— 
Liz Truss, troisième femme cheffe du gouvernement britannique, n'aura pas fait long feu.
Liz Truss, troisième femme cheffe du gouvernement britannique, n'aura pas fait long feu. — EPN/Newscom/SIPA

This is the end. En fonction depuis le 6 septembre, la Première ministre Liz Truss n’aura tenu qu’un mois et demi au 10 Downing Street. Critiquée de tous les côtés pour avoir provoqué une tempête financière sur les marchés et de plus en plus isolée, y compris dans son propre camp, la leader du Parti conservateur a annoncé sa démission lors d’une prise de parole ce jeudi.



Interrogée par 20 Minutes, Agnès Alexandre-Collier, professeur de civilisation et de politique britannique à l’université de Bourgogne, jugeait sa position « assez intenable », estimant que Liz Truss se trouvait « entre l’humiliation de devoir renoncer à tout et le fait de s’accrocher à un poste pour lequel elle n’a plus aucune pertinence », puisque « le gouvernement mène une politique inverse à ce qu’elle a préconisé ». Truss a précisé qu’une élection pour désigner le nouveau leader du Parti conservateur se tiendrait « d’ici à la semaine prochaine ».