Canada : On peut désormais se faire livrer du cannabis à domicile par Uber Eats

inedit Les clients devront obligatoirement être âgés d’au moins 19 ans pour pouvoir passer commande

20 minutes avec agence
Un livreur Uber Eats. Photo d'illustration
Un livreur Uber Eats. Photo d'illustration — Adil Benayache/SIPA

En France, se faire livrer du cannabis à domicile par une plateforme comme Deliveroo ou Uber Eats est une activité traquée par la police. Mais pas au Canada. Depuis lundi, Uber Eats propose la livraison de cannabis aux habitants de Toronto ; rapporte La Presse. La société s’est associée avec les boutiques Hidden Leaf Cannabis, Minerva Cannabis et Shivaa’s Rose. Toutes les commandes passées auprès de ces établissements peuvent donc désormais faire l’objet d’une livraison à domicile.


Il s’agit d’une première pour le géant américain de la livraison. « Nous nous associons à des partenaires comme Leafly pour aider les détaillants à offrir des options sécuritaires et pratiques pour que les gens de Toronto puissent acheter du cannabis de façon légale, tout en le recevant directement chez eux » ; explique Lola Kassim, la directrice générale d’Uber Eats au Canada, dans un communiqué. Elle affirme que ce système de livraison « aide à combattre le marché de la vente illégale, ainsi qu’à réduire le nombre de personnes qui conduisent avec les facultés affaiblies ».




Avoir 19 ans et être sobre

Les clients, âgés d’au moins 19 ans, passent leur commande directement sur l’application Uber Eats. Puis les boutiques les reçoivent et les traitent. Les livreurs ne sont pas des employés comme les autres. Pour assurer la livraison, ils doivent obligatoirement être certifiés par le programme de formation sur la vente au détail de cannabis de l’Ontario, souligne La Presse. Une fois arrivés au domicile du client, ils doivent contrôler son âge et son état de sobriété.



La livraison de cannabis à domicile est autorisée depuis 2020 dans l'Ontario, à la suite de la pandémie de Covid-19 qui a occasionné la fermeture des boutiques. Un dispositif qui a été maintenu de manière permanente en mars dernier, sous réserve de remplir plusieurs conditions.