20 Minutes : Actualités et infos en direct
REPARATIONLe complotiste Alex Jones condamné à verser près d’un milliard de dollars

Etats-Unis : Le complotiste Alex Jones condamné à verser près d’un milliard de dollars aux familles de l’école Sandy Hook

REPARATIONCe nouveau verdict, s’il est confirmé en appel, pourrait mettre à genoux le fondateur de l’empire médiatique InfoWars, qui a longtemps nié la réalité de la fusillade de Newtown
Le complotiste américain Alex Jones (droite) se moque du verdict du procès en diffamation dans lequel il a été condamné à verser 965 millions de dollars aux familles de l'école Sandy Hook, le 12 octobre 2022.
Le complotiste américain Alex Jones (droite) se moque du verdict du procès en diffamation dans lequel il a été condamné à verser 965 millions de dollars aux familles de l'école Sandy Hook, le 12 octobre 2022. - InfoWars / InfoWars
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

La désinformation a fait sa fortune… et pourrait causer sa perte. Le complotiste américain d’extrême droite Alex Jones a été condamné mercredi à payer près d’un milliard de dollars de dommages et intérêts à huit familles de victimes de la fusillade à l’école primaire Sandy Hook, dont il a longtemps nié la réalité. Jones a aussitôt annoncé qu’il ferait appel. Mais face à de multiples poursuites, lui et son empire InfoWars pourraient se retrouver en grandes difficultés.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

C'est un verdict «historique», a réagi un avocat des familles, Chris Mattei, en promettant de le faire «appliquer». Bill Sherlach, dont la femme Mary a été tuée à Sandy Hook, a affirmé que cette décision montrait qu'»internet n'est pas le Far West et que les actes ont des conséquences». «Les gens comme Alex Jones vont devoir repenser ce qu'ils disent, et comment ils le disent», a-t-il ajouté devant la presse.

« Acteurs de crise »

Alex Jones avait notamment affirmé que les proches des élèves tués dans l’école Sandy Hook, dans le Connecticut, en 2012, étaient des « acteurs de crise ». Un jury de cet Etat a décidé qu’il devait leur verser, ainsi qu’à un agent du FBI, 965 millions de dollars de compensations pour diffamation et préjudice moral.

Ces familles avaient lancé des poursuites contre Alex Jones en expliquant être harcelées par des fans du complotiste, croyant dur comme fer que le massacre n’avait jamais eu lieu et que les proches éplorés jouaient un rôle. En 2012, un jeune homme armé d’un fusil semi-automatique avait tué 20 enfants et six adultes à Sandy Hook.

Appel aux dons

Alex Jones a suivi le verdict en direct sur son site Infowars, criant « yeah » et « woooh » en serrant le poing à chaque annonce de dommages pendant que plusieurs proches de victimes pleuraient. « Encore plus, encore plus », a-t-il lancé, avant d’assurer qu’il n’avait « même pas deux millions en cash ». Il a promis de faire traîner la procédure « pendant des années en appel » et appelé ses supporteurs à acheter des vitamines qu’il vend sur sa boutique ou à effectuer des donations pour financer son combat.

Le propriétaire du site Infowars avait récemment été condamné à verser près de 50 millions de dollars au Texas à un couple dont le fils de six ans avait été fauché à Sandy Hook. Le complotiste avait finalement admis publiquement la réalité de la tuerie. Mais il avait refusé de coopérer avec les tribunaux, si bien que des magistrats, dans les deux Etats, l’avaient condamné par défaut. Ils avaient laissé le soin à des jurés de fixer la peine.

Sujets liés