La Grèce et la Turquie inaugurent une ligne maritime directe malgré des relations tendues

TRANSPORT Le ferry « Smyrna di Levante », qui peut embarquer 900 personnes et 300 véhicules, fera la liaison trois fois par semaine entre Thessalonique et Izmir

20 Minutes avec agences
Le ferry « Smyrna di Levante » se prépare à lancer le tout premier service entre Thessalonique et Izmir, le 10 octobre 2022.
Le ferry « Smyrna di Levante » se prépare à lancer le tout premier service entre Thessalonique et Izmir, le 10 octobre 2022. — Sakis MITROLIDIS / AFP

L’événement s’est produit en plein regain de tensions entre les deux pays. « La ligne d’amitié », reliant Thessalonique dans le nord de la Grèce, à Izmir en Turquie, a été inaugurée ce lundi. Il s’agit de la première ligne maritime directe reliant la Grèce continentale avec son voisin.

Jusqu’ici, seules certaines îles grecques dans l’Est de la mer Égée disposaient de liaisons, par petits bateaux, avec les ports turcs les plus proches.

Trois liaisons par semaine

Le ferry Smyrna di Levante de la société grecque Levante Ferries a appareillé de Thessalonique pour rejoindre la grande métropole turque en 14 heures. Le navire peut embarquer 900 personnes et 300 véhicules, selon l’entreprise qui a travaillé trois ans sur ce projet.

Ce premier voyage d’essai a eu lieu avec 35 passagers à bord, en majorité des cadres de la société. Le navire effectuera la liaison trois fois par semaine. L’objectif est de faciliter le commerce et le tourisme entre les deux pays, le trajet maritime étant plus court que celui par la route.

Des relations tendues

Tous deux membres de l’Otan et liés par des siècles d’Histoire commune, la Grèce et la Turquie ont des relations tendues, notamment à propos de la délimitation des eaux en Méditerranée orientale. Les deux pays se renvoient également la responsabilité des naufrages répétés d’embarcations de migrants, cherchant à entrer dans l’Union européenne.

La tension est encore montée d’un cran lors d’un sommet européen informel à Prague jeudi. En effet, le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis a quitté le dîner officiel pendant le discours du président turc Recep Tayyip Erdogan.