Belgique : Course-poursuite à 200 km/h entre la police et un go fast d’ecstasy

STUPéFIANTS Un résident français provoque un accident de la route en tentant de semer la police sur une autoroute belge après un important achat de pilules d’ecstasy aux Pays-Bas

20 Minutes avec AFP
Des pilules d'ecstasy (illustration).
Des pilules d'ecstasy (illustration). — Rex/SIPA

Jeudi soir, un homme de 35 ans a été interpellé après un accident sur une autoroute belge, alors qu’il transportait près de 80.000 pilules d’ecstasy et fuyait la police à très vive allure, a indiqué vendredi le parquet d’Anvers.

L’homme, un Algérien qui vit en France, a refusé de se soumettre à un contrôle policier dans la région de Dordrecht, dans le sud des Pays-Bas. Il a pris la fuite sur l'A16 vers la Belgique. Les policiers belges, prévenus par leurs homologues néerlandais, ont repéré le fuyard peu après la frontière. Plusieurs patrouilles autoroutières l’ont alors pris en chasse dans la région d’Anvers.

Près de 80.000 pilules d’ecstasy dans sa voiture

Une course-poursuite qui a poussé le suspect à accélérer à « des vitesses allant jusqu’à 190 km/h », et à emprunter la bande d’arrêt d’urgence pour certains dépassements, poursuit le communiqué.

L’accident est survenu sur l'E313 à Grobbendonk, à l’est d’Anvers, quand la présence d’un véhicule de service sur la bande d’arrêt d’urgence l’a obligé à se rabattre brusquement. Sa voiture a alors heurté un camion.



Le trentenaire a tenté de fuir à pied mais a pu être rapidement interpellé. A bord de sa voiture, les policiers ont découvert 78.500 pilules d’ecstasy. Il devra répondre d’infractions à la législation sur les stupéfiants, en plus des délits routiers, indique encore le parquet.