Thaïlande : Le roi de Thaïlande attendu dans la crèche attaquée par un ex-policier ce vendredi

Drame Le roi et le Premier ministre de Thaïlande se rendent dans la province de Nong Bua Lamphu ce vendredi, au lendemain de la tuerie

20 Minutes avec AFP
— 
Thaïlande : Recueillement après la tuerie d'une crèche attaquée par un ex-policier — 20 Minutes

Emotion en Thaïlande. Le roi Maha Vajiralongkorn est attendu ce vendredi dans le nord du pays, au lendemain du massacre qui a fait 37 morts, principalement des enfants d’une crèche. Accompagné du Premier ministre Prayut Chan-O-Cha, il doit se rendre dans la province de Nong Bua Lamphu au cours d’une journée placée sous le signe du recueillement.

Un ancien policier armé d’un pistolet 9 mm et d’un long couteau a tué 37 personnes jeudi, dont 23 enfants, au cours d’un périple meurtrier qui a débuté dans une crèche du district de Na Klang. « Il a défoncé la porte d’entrée avec son pied, il est entré et a commencé à taillader la tête des enfants avec un couteau », a décrit à l’AFP Nanthicha Punchum, directrice de la crèche.

L’assaillant a ensuite pris la route, et essayé de renverser des passants, jusqu’à se rendre à son domicile, « pas loin » de la crèche, selon la police. Il a alors tué sa femme et leur garçonnet, avant de se donner la mort.

« Il était attendu à son procès vendredi »

Après ce massacre « horrible », Prayut Chan-O-Cha a ordonné l’ouverture d’une enquête et demandé au chef de la police « d’accélérer les investigations ». Les premiers éléments fournis brossent le portrait d’un assaillant, âgé de 34 ans, en proie à des problèmes de drogue.

Des soucis d’addiction qui lui ont fait perdre en juin dernier son poste au sein de la police. « Il était attendu à son procès vendredi sur son problème de drogue », a déclaré Damrongsak Kittiprapat, le chef de la police nationale.