Fusillade en Thaïlande : Un ex-policier tue 22 enfants dans une crèche avant de se suicider

CARNAGE Le tireur a aussi tué sa femme et leur enfant

20 Minutes avec AFP
— 
Un avis de recherche avait été diffusé après la fuite du tireur.
Un avis de recherche avait été diffusé après la fuite du tireur. — THAILAND'S CENTRAL INVESTIGATION BUREAU / AFP

C’est l’un des pires massacres que le royaume ait connu. Un ancien policier de 34 ans a attaqué au fusil et au couteau une crèche en Thaïlande, tuant au moins 35 personnes, dont 22 enfants de 2 et 3 ans, dans la province de Nong Bua Lamphu, dans le nord du pays. Il a ouvert le feu sur la crèche, avant de prendre la fuite en voiture, renversant au passage plusieurs passants. Douze personnes sont blessées, dont trois sérieusement, a précisé le colonel de police Jakkapat Vijitraithaya.

Limogé de son poste de lieutenant-colonel

Le tireur, Panya Khamrab, a ensuite tué sa femme et leur enfant. La tuerie s’est arrêtée quand il s’est donné la mort. Il avait été limogé de son poste de lieutenant-colonel l’année dernière, en raison de l’usage de drogues. Le Premier ministre du pays, Prayut Chan-O-Cha, a ordonné l’ouverture d’une enquête après ce massacre « horrible ».

La Thaïlande est l’un des pays du monde comptant le plus grand nombre d’armes en circulation. Une fusillade perpétrée par un officier de l’armée s’était produite en février 2020 dans un centre commercial de Nakhon Ratchasima, faisant 29 morts. Le tireur, un adjugant-chef de 31 ans, avait été abattu par les forces de l’ordre après sa virée meurtrière de près de 17 heures. Il était passé à l’acte après une dispute avec un supérieur.