Guerre en Ukraine : Zelensky assure que son armée reprendra d’autres villes « dans la semaine à venir »

CONFLIT « Tant que vous tous n’aurez pas résolu le problème de celui qui a tout commencé, vous serez tués un par un », a menacé le président Ukrainien à l’adresse des soldats russes

B.Ch. avec AFP
Le président ukrainien Volodymyr Zelensky visite la ville désoccupée d'Izyum, dans la région de Kharkiv en Ukraine, le mercredi 14 septembre 2022.
Le président ukrainien Volodymyr Zelensky visite la ville désoccupée d'Izyum, dans la région de Kharkiv en Ukraine, le mercredi 14 septembre 2022. — Ukrainian President Press Office

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a assuré samedi que son armée, qui contrôle désormais la ville stratégique de Lyman, reprendra « dans la semaine à venir » d’autres villes de la région de Donetsk, annexée vendredi par la Russie.

« Durant la semaine, de nouveaux drapeaux ukrainiens ont flotté sur le Donbass », où se trouve la région de Donetsk, a déclaré Volodymyr Zelensky lors de son allocution quotidienne. « Il y en aura encore plus dans la semaine à venir ».

La perte de Lyman, nœud ferroviaire stratégique de la région, est un revers de taille pour Moscou, qui a annoncé vendredi l’annexion de Donetsk et de trois autres régions ukrainiennes à la Russie.

« Vous serez tués un par un »

« Ils ont déjà commencé à s’en prendre les uns aux autres : ils cherchent des coupables, accusant des généraux d’avoir échoué… », a déclaré Volodymyr Zelensky en parlant des responsables gouvernementaux russes. « C’est le premier signal d’alarme qui devrait être entendu à tous les niveaux du gouvernement russe ».

Puis il a lancé, en parlant du président russe Vladimir Poutine : « Tant que vous tous n’aurez pas résolu le problème de celui qui a tout commencé, qui a déclenché cette guerre insensée contre l’Ukraine, vous serez tués un par un, devenant des boucs émissaires, parce que vous n’admettez pas que cette guerre est une erreur historique pour la Russie ».