Guerre en Ukraine : L’Otan hausse le ton et les jeunes Russes se font la belle

RECAP' Ce jeudi 29 septembre, « 20 Minutes » fait le point pour vous, comme tous les soirs, sur l’avancée du conflit en Ukraine

20 Minutes avec AFP
— 
Des soldats russes en Russie. (Photo by OLGA MALTSEVA / AFP) / TO GO WITH AFP STORY BY MARINA KORENEVA
Des soldats russes en Russie. (Photo by OLGA MALTSEVA / AFP) / TO GO WITH AFP STORY BY MARINA KORENEVA — OLGA MALTSEVA / AFP
  • La Russie a lancé son « opération militaire » en Ukraine le jeudi 24 février. Tous les soirs, à 19h30, 20 Minutes vous propose son point récap' sur le conflit diplomatique russo-ukrainien devenu une guerre qui fait chaque jour des morts, des blessés et des milliers de réfugiés.
  • Qui a fait quoi ? Qui a dit quoi ? Et qui soutient qui et pourquoi ? Vous saurez tout sur l’avancée des négociations et sur les événements de cette crise qui secoue la Russie, l’Ukraine, l’Europe ou encore les Etats-Unis.
  • Ce jeudi, l’Otan met les pieds dans le plat dans l’histoire du « sabotage » des gazoducs Nord Stream. De leur côté, les jeunes Russes se font la malle vers la Finlande pour fuir la mobilisation.

Vous avez raté les derniers événements sur la guerre en Ukraine ? Pas de panique, 20 Minutes fait le point pour vous tous les soirs, à 19h30. Qui a fait quoi ? Qui a dit quoi ? Où en somme nous ? La réponse ci-dessous :

L’info du jour

L’Otan a dénoncé ce jeudi des actes de sabotage « délibérés, inconsidérés et irresponsables » commis contre les gazoducs Nord Stream en Mer Baltique et se défendra contre l’utilisation de l’énergie à des « fins coercitives ».

« Nous sommes engagés à assurer la dissuasion, à nous prémunir et à nous défendre face à l’utilisation, à des fins coercitives, du levier de l’énergie ou de tout autre procédé hybride par des acteurs étatiques ou non étatiques », ont affirmé les 30 membres de l’Alliance dans une déclaration.

Le chiffre du jour

8.000. C’est le nombre de Russes à passer chaque jour la frontière avec la Finlande, longue de plus de 1.300 kilomètres. Après l’ordre de mobilisation de Moscou pour la guerre en Ukraine, un nombre croissant de Russes en âge de combattre fuient, via la Finlande, au poste-frontière de Vaalimaa.

La phrase du jour

Il est très difficile d’imaginer qu’un tel acte terroriste puisse avoir lieu sans l’implication d’un État

Le Kremlin a dit ce jeudi suspecter « l’implication » d’un Etat étranger dans les quatre fuites détectées sur les gazoducs Nord Stream 1 et 2 en mer Baltique, sans toutefois nommer un pays en particulier. Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a appelé de nouveau à « une enquête urgente ».

La tendance

Les dirigeants des quatre régions séparatistes contrôlées par la Russie en Ukraine étaient ce jeudi à Moscou pour finaliser l’annexion de ces territoires, après des scrutins qualifiés de « simulacres » par Kiev et les Occidentaux.

Les responsables installés par Moscou dans les régions de Donetsk, dans l’est de l’Ukraine, ainsi que de Zaporojie et de Kherson, dans le sud, sont arrivés par avion à Moscou mercredi soir, selon les agences de presse russes. « Je suis à Moscou », a également annoncé ce jeudi à l’agence de presse russe Tass le responsable installé par la Russie à la tête de la région de Lougansk, Léonid Passetchnik.

Ils devaient être reçus prochainement par le président russe Vladimir Poutine pour entériner l’annexion par la Russie. Mercredi, les quatre responsables séparatistes lui avaient déjà adressé des demandes « officielles » en ce sens.