Iran : au moins 31 morts depuis le début des manifestations

VIOLENCES Chiffre communiqué par l’ONG Iran Human Rights basée à Oslo

20 Minutes avec AFP
— 
Le nombre de morts ne cesse d'augmenter au cours des manifestations à la suite de la mort de Mahsa Amini.
Le nombre de morts ne cesse d'augmenter au cours des manifestations à la suite de la mort de Mahsa Amini. — AFP

Depuis le début des manifestations en Iran, au moins 31 personnes ont perdu la vie selon l’ONG Iran Human Rights basée à Oslo. Plus tôt, les autorités iraniennes avaient fait état de 17 morts. Ces manifestations ont éclaté dans le pays pour protester contre la mort d’une femme détenue par la police des mœurs. Masha Amini, âgée de 22 ans et originaire de la région du Kurdistan (nord-ouest du pays), a été arrêtée le 13 septembre à Téhéran où elle était en visite avec sa famille, pour « port de vêtements inappropriés » par la police des mœurs. Elle est tombée dans le coma après son arrestation et est décédée le 16 septembre à l’hôpital, selon sa famille. 

Pour répondre à ces soulèvements le gouvernement a mobilisé d’importantes forces militaires, et ont réduit l’accès à Internet, et notamment aux réseaux sociaux encore accessibles jusqu’à ce jour.