La plateforme pétrolière en flammes coule dans le golfe du Mexique

ETATS-UNIS 11 ouvriers sont toujours portés disparus...

P.B. avec agence

— 

La plateforme pétrolière DeepWater, en flammes après une explosion survenue le 20 avril, a finalement coulé le 22 avril
La plateforme pétrolière DeepWater, en flammes après une explosion survenue le 20 avril, a finalement coulé le 22 avril — REUTERS/HO NEWS

Elle brûlait depuis plus de 36 heures, les flammes alimentées par une fuite laissant se déverser 8.000 barils/jour. Jeudi, la pateforme pétrolière DeepWater, située au large de La Nouvelle-Orléans, a finalement sombré.

L'origine de l'explosion survenue mardi est pour l'heure indéterminée. L'expoitant suisse Transocean a précisé que 11 des 126 personnes à bord étaient toujours introuvables.  Certains des employés se sont jetés à l'eau, d'une hauteur de 23 à 30 mètres, pour échapper à l'incendie, avait indiqué Drian Rose, le vice-président de Transocean.

Les recherches se poursuivent. Selon les secours, des conditions météo favorables et la température elevée des eaux du golfe du Mexique permettent de garder espoir.

La réponse à l'accident de plateforme pétrolière est la «priorité N°1» du président Obama, afin d'éviter une catastrophe écologique.