Nouvelle explosion au Daguestan

RUSSIE Deux personnes sont décédées, une troisième grièvement blessée...

B.D. avec agence

— 

Carte de localisation de Kizliar, au Daguestan dans le Caucase russe, aux frontières de la Tchétchénie, où un double attentat a fait au moins 9 morts, le 31 mars 2010.
Carte de localisation de Kizliar, au Daguestan dans le Caucase russe, aux frontières de la Tchétchénie, où un double attentat a fait au moins 9 morts, le 31 mars 2010. — IDE

DERNIERE INFO: Dmitri Medvedev effectue une visite surprise au Daguestan après les attentats de mercredi, et l'explosion de ce jeudi.

Deux personnes sont mortes dans la nuit de mercredi à jeudi au Daguestan, république russe du Caucase. Leur voiture, soupçonnée d'être bourrée d'explosifs, a sauté, ont rapporté les agences russes. L'explosion s'est produite dans la région de Khassaviourt, dans l'ouest du Daguestan.

«Deux hommes sont morts, un autre grièvement blessé a été amené à l'hôpital», a indiqué un porte-parole du ministère local de l'Intérieur, cité par l'agence russe Itar Tass. «Selon les informations préliminaires, l'explosif, transporté dans la voiture, a sauté de façon spontanée», a-t-il ajouté, cité par Interfax.

Cette explosion survient au lendemain d'un double attentat suicide dans la même république, qui a suivi les attaques de lundi dans le métro de Moscou. Une porte-parole du Kremlin a annoncé que le président russe, Dmitri Medvedev, effectuait ce jeudi une visite surprise au Daguestan.

Le Caucase du Nord est désormais sous haute surveillance. Dans la république d'Ingouchie, les services spéciaux (FSB) ont décidé d'élargir la zone d'«opérations antiterroristes», selon Itar Tass. Cette décision «a été prise alors que des informations sont parvenues indiquant que des membres armés de groupes clandestins, impliqués dans de graves crimes dans le Caucase du Nord, se trouvaient dans la région de Malgobeïski», a indiqué le FSB.