Les principaux attentats en Russie depuis 1999

CHRONOLOGIE Ce n'est pas la première fois qu'ils sont attribués à des femmes kamikazes...

Avec agence

— 

Les secours se pressent pour évacuer un corps après l'attentat suicide à la station de métro de Lubyanka en plein coeur de Moscou le 29 mars 2010.
Les secours se pressent pour évacuer un corps après l'attentat suicide à la station de métro de Lubyanka en plein coeur de Moscou le 29 mars 2010. — Sergey Ponomarev/AP/SIPA

Le double attentat suicide qui a frappé le métro de Moscou ce lundi est le plus meurtrier de ce type depuis 2004. Rappel des principaux attentats en Russie depuis 1999, excluant ceux impliquant les forces russes dans le conflit du Caucase.

2009
Le 27 novembre, un attentat provoque le déraillement du train de passagers Nevsky Express reliant Moscou à Saint-Pétersbourg, faisant 28 morts.

2004
Le 6 février, un attentat à l'explosif fait 41 morts dans le métro de Moscou. Il est revendiqué par un groupe tchétchène inconnu Gazotan Murdash.

Le 24 août, deux femmes-kamikazes portant des ceintures d'explosifs embarquent en soudoyant les services de sécurité aéroportuaires, à bord de deux avions qu'elles font exploser en vol, au sud de Moscou et dans le sud-ouest du pays. Bilan: 90 morts.

Du 1er au 3 septembre, plus de 1.000 personnes sont prises en otages dans une école de Beslan en Ossétie du Nord par un commando pro-tchétchène. Plus de 330 morts après un assaut des forces russes.

2003
Le 5 juillet, un double attentat suicide à Moscou, perpétré par des femmes kamikazes et attribué aux rebelles indépendantistes, fait 15 morts outre les deux kamikazes et une cinquantaine de blessés lors d'un concert de rock.

Le 5 décembre, un attentat suicide, revendiqué par le chef de guerre tchétchène Chamil Bassaïev, contre un train dans le sud-ouest de la Russie, fait 46 morts.

2002
Du 23 au 26 octobre, un commando tchétchène lourdement armé, et muni de fortes quantités d'explosifs, parvient à s'infiltrer dans Moscou et à y prendre en otages plus de 800 personnes au théâtre de la Doubrovka. L'assaut des forces russes fait 130 morts, la quasi-totalité asphyxiés par le gaz utilisé dans l'opération.

1999
Le 13 septembre, 118 personnes sont tuées dans un attentat à la bombe dans un immeuble du sud-est de Moscou. Cinq attentats du 31 août au 16 septembre en Russie feront 293 morts.