Ban Ki-moon: Le blocus israélien à Gaza «cause des souffrances inacceptables»

PROCHE-ORIENT Le secrétaire général de l'ONU condamne fermement la politique de bouclage israélienne...

Avec agence

— 

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, en visite dans la bande de Gaza, dimanche 21 mars 2010, après le bombardement de l'enclave palestinienne par l'armée israélienne.
Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, en visite dans la bande de Gaza, dimanche 21 mars 2010, après le bombardement de l'enclave palestinienne par l'armée israélienne. — AFP/MOHAMMED ABED

Après s'être prononcé samedi en faveur d'un Etat palestinien «viable et indépendant», lors de sa visite en Cisjordanie, le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a affirmé dimanche que le blocus israélien contre la bande de Gaza «cause des souffrances humaines inacceptables», lors d'une visite dans l'enclave palestinienne.

«J'ai dit clairement et de manière répétée aux dirigeants israéliens que leur politique de bouclage n'est pas tenable et qu'elle est mauvaise», a déclaré le chef de l'ONU à Khan Younès, dans le sud du territoire. «Cette politique est également contre-productive. Elle affaiblit les modérés et au contraire donne du pouvoir aux extrémistes», a-t-il souligné.

Levée du blocus

Ban Ki-moon s'est rendu dans un quartier endommagé par l'offensive israélienne à Gaza, où il est arrivé pour exprimer sa «solidarité» avec le peuple palestinien et demander la levée du blocus israélien. Le secrétaire général de l'ONU a été accueilli à Gaza par un petit groupe de manifestants qui agitaient des drapeaux palestiniens. Des enfants palestiniens arboraient des pancartes appelant à la réouverture des frontières de Gaza et à la levée du blocus imposé depuis 2007 par Israël.

Le secrétaire général de l'ONU, qui bénéficie d'une permission exceptionnelle des autorités israéliennes pour transiter via le territoire de l'Etat hébreu, est arrivé dans la bande de Gaza via le terminal routier d'Erez, qui relie l'enclave palestinienne au territoire israélien.

Le médiateur américain attendu à Jérusalem


Il s'est immédiatement rendu dans un quartier de la ville de Gaza pour se rendre compte des destructions causées par l'offensive militaire israélienne (27 décembre 2008 - 18 janvier 2009) contre le mouvement islamiste palestinien Hamas qui contrôle la bande de Gaza (depuis juin 2007).

Le secrétaire général de l'ONU est arrivé dimanche matin dans l'enclave palestinienne dans le cadre d'une tournée régionale en Israël et dans les territoires palestiniens au moment où les Etats-Unis s'efforcent de relancer le processus de paix via leur médiateur George Mitchell, attendu dimanche à Jérusalem. Il s'agit de sa deuxième visite dans le territoire palestinien depuis une dévastatrice offensive israélienne fin 2008/début 2009.

>> En raison de débordements systématiques sur ce type de sujets, nous sommes contraints de fermer cet article aux commentaires. Merci de votre compréhension.