Le roi des Belges bien plus riche qu'admis officiellement

BELGIQUE Selon un quotidien néerlandophone...

P.K. avec agence

— 

Le roi des Belges Albert II a prolongé jeudi jusqu'à la deuxième moitié de septembre la mission qu'il a confiée à des médiateurs pour préparer le lancement d'un "dialogue" sur la réforme des institutions belges en crise.
Le roi des Belges Albert II a prolongé jeudi jusqu'à la deuxième moitié de septembre la mission qu'il a confiée à des médiateurs pour préparer le lancement d'un "dialogue" sur la réforme des institutions belges en crise. — John Thys AFP/Archives

Petit cachotier! La fortune privée du roi des Belges Albert II se chiffrerait à 1 milliard d'euros, soit 80 fois plus que les 12,4 millions que le Palais lui reconnaît officiellement, selon le quotidien néerlandophone Het Nieuwsblad qui cite un spécialiste financier.

«Et il s'agit probablement là d'une sous-estimation», souligne ce spécialiste, Thierry Debels, qui a rédigé un ouvrage sur le patrimoine de la dynastie belge, «L'argent perdu des Cobourg».

Intérêts au Congo

Le montant ainsi calculé ne tient pas compte de l'ensemble des intérêts que possèderait encore la famille royale en République démocratique du Congo.

L'un des principaux éléments du patrimoine des Cobourg serait constitué par des participations dans l'ex-Société Générale de Belgique, absorbée par le français Suez.

La dynastie belge fait souvent l'objet de critiques dans la presse flamande, notamment, estiment les analystes, parce qu'une bonne partie de l'opinion en Flandre, qu'elle soit acquise ou pas à l'indépendance, voudrait la suppression des pouvoirs politiques résiduels du monarque.