Les otages français libérés

— 

Les deux employés français de l'ONG Triangle génération humanitaire ont été libérés, a annoncé hier le ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner. Ils étaient retenus en otage depuis le 22 novembre en République centrafricaine. « Nos compatriotes vont regagner Khartoum », la capitale du Soudan, a-t-il ajouté. Leur enlèvement avait été revendiqué par un groupe disant s'appeler les « Aigles de libération de l'Afrique », et très peu connu jusqu'alors. Ce même groupe avait aussi revendiqué le rapt, début novembre 2009, d'un autre Français, un agronome du Comité international de la Croix-Rouge (CICR). Ce dernier avait été libéré au début du mois de février. « Je remercie tous ceux qui se sont mobilisés sans relâche pour parvenir à cet heureux dénouement, a précisé Kouchner. Je souhaite que nos autres compatriotes aujourd'hui détenus en otage dans le monde soient rapidement libérés. Nous ne ménageons aucun effort pour y parvenir. » W