Joe Biden condamne la décision d'Israël de poursuivre la colonisation à Jerusalem

DIPLOMATIE Le vice-président américain estime que cette annonce «sape la confiance nécessaire» au dialogue israélo-palestinien...

Avec agence

— 

Le vice-président américain, Joe Biden, et le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, le 9 mars 2010 à Jerusalem.
Le vice-président américain, Joe Biden, et le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, le 9 mars 2010 à Jerusalem. — REUTERS

La décision d'Israël de construire de nouveaux logements dans un quartier de colonisation à Jérusalem-est «sape la confiance nécessaire» au dialogue israélo-palestinien, a regretté mardi le vice-président américain Joe Biden dans un communiqué publié à Jérusalem. «Je condamne la décision du gouvernement israélien de faire avancer ses plans pour de nouveaux logements à Jérusalem-est», a affirmé Joe Biden, en visite officielle à Jérusalem.

«Cette annonce, avec sa teneur et son calendrier, particulièrement avec le lancement des pourparlers de proximité, est précisément le genre de mesure qui sape la confiance nécessaire à présent et va à l'encontre des discussions constructives que j'ai eues en Israël», a ajouté le dirigeant américain.

Colère et exaspération des Palestiniens

Le ministère israélien de l'Intérieur a approuvé mardi la construction de 1.600 nouveaux logements à Ramat Shlomo, un quartier de colonisation habité par des juifs ultra-orthodoxes dans le secteur oriental de Jérusalem, en majorité arabe et annexée par Israël en 1967. La communauté internationale ne reconnaît pas cette annexion.

Cette annonce a déclenché la colère et l'exaspération des Palestiniens, en pleine visite du vice-président américain venu relancer le processus de paix.

>> En raison de débordements systématiques, nous sommes contraints de fermer cet article aux commentaires. Merci de votre compréhension.