Violents affrontements dans la Vieille ville de Jérusalem

ISRAEL Un peu plus tôt, la police avait dû intervenir sur l'esplanade des mosquées...

Avec agence

— 

Un jeune palestinien lance une pierre en direction de la police israélienne, près de la mosquée d'Al-Aqsa, vendredi 5 mars 2010.
Un jeune palestinien lance une pierre en direction de la police israélienne, près de la mosquée d'Al-Aqsa, vendredi 5 mars 2010. — A. GHARABLI / AFP

Plusieurs manifestants palestiniens et des policiers israéliens ont été blessés lors de violents heurts vendredi sur l'esplanade des Mosquées à Jérusalem-Est, selon la police et des témoins. Un photographe de l'AFP, sur place, parle d'affrontements dans la vieille ville en général. Selon le site du journal israélien Haaretz, 15 policiers et une douzaine de Palestiniens auraient été blessés.

«Des policiers ont été légèrement blessés au cours des heurts», qui se poursuivaient en début d'après-midi, a déclaré le porte-parole de la police de Jérusalem Shmulik Ben Rubi.

Une dizaine de protestataires ont été blessés, selon un photographe de l'AFP sur place.

Jets de pierres à l'issue de la prière du vendredi

Les incidents ont éclaté à la suite d'une manifestation de musulmans ponctuée de jets de pierres à l'issue de la prière du vendredi.

Les policiers ont tiré des gaz lacrymogènes et des grenades assourdissantes pour disperser les manifestants.

«Nos forces sont intervenues sur l'esplanade après des volées de pierres en direction de fidèles juifs priant au Mur des Lamentations», en contrebas de l'esplanade, a précisé le porte-parole de la police de Jérusalem Shmulik Ben Rubi.

Evacuation du Mur des Lamentations

A la suite des jets de pierres, la police a évacué les fidèles juifs du Mur des Lamentations.

Des incidents s'étaient déjà produits sur l'esplanade dimanche après que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu eut décidé d'ajouter deux lieux saint de Cisjordanie, le Caveau des Patriarches à Hébron et le Tombeau de Rachel, à Bethléem, à la liste des sites historiques d'Israël.

L'esplanade des Mosquées est le troisième lieu saint de l'islam, après La Mecque et Médine. Les juifs l'appellent le Mont du Temple, qui est considéré comme le site le plus sacré du judaïsme.