Trois fortes répliques au séisme touchent le Chili

CHILI La plus forte était de magnitude 6,8. Des bâtiments endommagés se sont effondrés...

Avec agence

— 

Un séisme de magnitude 6,6 a secoué le Chili, vendredi 5 mars 2010.
Un séisme de magnitude 6,6 a secoué le Chili, vendredi 5 mars 2010. — IDE

Trois fortes répliques ont frappé le Chili ce vendredi, dont un séisme de magnitude 6,8, six jours après le violent tremblement de terre qui a fait plus de 800 morts dans le pays le 27 février, a indiqué l'Institut de géophysique américain (USGS).

Les répliques n'ont pas provoqué de «victimes ni dégâts matériels», selon le Bureau national des urgences (Onemi), dépendant du ministère chilien de l'Intérieur. Mais des journalistes de l'AFP ont vu des bâtiments déjà endommagés s'effondrer définitivement à Concepcion.

Réveillés à 6h20

Une première réplique de magnitude 6,2 a réveillé les habitants à 6h20 (10h20 à Paris), six jours après le violent tremblement de terre du 27 février qui a fait plus de 800 morts dans le pays, selon le Bureau chilien des Urgences (Onemi), qui n'a pas précisé la zone de l'épicentre.

Près de deux heures et demie après, à 8h47 (12h47 à Paris), la deuxième agglomération du pays a été secouée par une réplique de magnitude 6,8, a indiqué l'Institut de géophysique américain (USGS) qui a situé l'épicentre sous le Pacifique, à 30 km au nord-ouest de Concepcion et à 30 km de profondeur. Quatre minutes plus tard, une autre forte réplique, de magnitude de 6,6, a été enregistrée sous le Pacifique, à 41 km de Concepcion et 29 km de profondeur, selon le même institut.

«Il faut accélérer la démolition des bâtiments»

Dès la première réplique, les habitants pris de panique sont sortis des maisons. L'électricité a été coupée dans certains quartiers de la ville, située à 500 km de la capitale Santiago.

«Il faut accélérer la démolition des bâtiments» abîmés par le séisme, a déclaré après la première réplique le maire de Concepcion, Jacqueline van Ryselbergue. Cinq décrets ont déjà étaient signés en ce sens.