Un sénateur américain anti-gay est arrêté pour conduite en état d'ivresse à la sortie d'une discothèque gay

ETATS-UNIS Roy Ashburn milite contre les droits de la communauté gay...

M. L.

— 

Les sénateurs américains Abel Maldonado (Santa Maria, à gauche), et Roy Ashburn (Bakersfield) lors d'un débat sur le budget de l'Etat, le 30 juin 2009.
Les sénateurs américains Abel Maldonado (Santa Maria, à gauche), et Roy Ashburn (Bakersfield) lors d'un débat sur le budget de l'Etat, le 30 juin 2009. — R.PEDRONCELLI/SIPA

Une arrestation qui fait mauvais genre. Roy Ashburn, sénateur américain de l’Etat de Californie, a été interpellé et arrêté par la police pour conduite en état d’ivresse mercredi 3 mars. C’est mal, mais ce n’est pas drôle. En revanche, plus cocasse: ce républicain, fervent opposant aux droits de la communauté gay, sortait ce soir là… d’une discothèque gay. A ses côtés, sur le siège passager, se trouvait un homme «non identifié», rapporte le Huffington Post.

Repentance

Le sénateur, une fois la gueule de bois passée, a présenté de belles excuses. «Je suis profondément désolé d’avoir agis de cette façon, rien ne peut justifier mon mauvais jugement. J’assume l’entière responsabilité de mes actes, et je suis prêt à en subir toutes les conséquences. Je m’excuse également pour l’impact que mes erreurs auront sur ceux qui m’ont supporté et fait confiance: ma famille, mes électeurs, mes amis, et mes collègues du sénat». La vraie révélation de cette histoire, en réalité, est de taille: les hommes politiques sont des gens comme les autres. Ils boivent, ils dansent et ils mentent…