Haïti touchée par des inondations

INTEMPERIES Il y aurait au moins 10 morts, en raison de fortes pluies...

Avec agence

— 

De fortes pluies ont frappé Haïti samedi 27 février 2010.
De fortes pluies ont frappé Haïti samedi 27 février 2010. — REUTERS/Carlos Barria

Après le séisme, ce sont de violentes inondations qui touchent Haïti. Au moins dix personnes ont trouvé la mort samedi, victimes d'inondations provoquées par de fortes pluies dans le sud-ouest d'Haïti, selon deux parlementaires interrogés par l'AFP qui ont évoqué une «situation grave».

>> Retrouvez notre dossier sur le séisme en Haïti

Cinq personnes sont mortes quand un véhicule s'est renversé à Gelée, près de la ville des Cayes (160 km au sud de Port-au-Prince), et deux autres ont été emportées par une rivière en crue à Pont l'Ilet, a indiqué le sénateur Francky Exius.

«La situation est grave dans toute la région»

Un journaliste local avait déjà fait état de deux morts emportés par une rivière en crue, qui pourraient être les mêmes personnes.

«La situation est grave dans toute la région, la plupart des maisons sont inondées et les gens sont forcés de les abandonner ou de grimper sur les toits», a témoigné le parlementaire des Cayes.

Francky Exius a expliqué que l'hopital de la ville, la troisième d'Haïti par la population, était inondé et que les malades avaient dû être déplacés.

Routes endommagées, villes recouvertes d'eau

«J'ai dû moi-même abandonner la ville recouverte d'eau», a témoigné le parlementaire.

Un député de la région, Guy Gérard George, a signalé de son côté trois morts dans la région de Torbeck, une localité proche des Cayes.

«La route du sud est très endommagée par les eaux qui ont soulevé l'asphalte par endroits. La plupart des maisons sont abandonnées», a-t-il décrit.

Décompte des victimes après la pluie

«C'est seulement après la pluie qu'on pourra chercher à compter les victimes de ces intempéries», a déclaré Guy Gérard George.

De nombreux quartiers de la ville des Cayes, troisième agglomération du pays qui avait été épargnée par le séisme du 12 janvier, sont également sous les eaux, avait indiqué la Protection civile haïtienne.

«La prison de la ville des Cayes est sous 50 cm d'eau. La police haïtienne et des Casques bleus de l'ONU sont forcés d'évacuer près de 500 détenus parmi lesquels 18 femmes», selon la même source.

Ces inondations viennent s'ajouter aux conséquences du séisme dévastateur qui a fait 222.500 morts et plus d'un million de sans-abri dans la capitale et ses environs. Elles pourraient présager des épreuves qui attendent Port-au-Prince avec le début de la saison des pluies dans quelques semaines, laissant une grande partie de la population à la merci des intempéries.