La police pakistanaise capture un autre chef taliban

AFGHANISTAN Mulvi Kabir a été arrêté grâce aux renseignements fournis par le chef militaire des talibans, appréhendé la semaine dernière...

B..D. avec agence

— 

Un second soldat étranger a été tué ce week-end dans le sud de l'Afghanistan où semble progresser l'offensive de l'armée afghane, soutenue par l'Otan, contre les talibans pour leur reprendre leur place-forte de Musa Qala.
Un second soldat étranger a été tué ce week-end dans le sud de l'Afghanistan où semble progresser l'offensive de l'armée afghane, soutenue par l'Otan, contre les talibans pour leur reprendre leur place-forte de Musa Qala. — AFP

Un vrai jeu de dominos. L'un des dix dirigeants talibans les plus recherchés a été récemment arrêté dans le nord-ouest du Pakistan, grâce à des informations fournies par leur chef militaire dans ce pays, lui-même capturé il y a quelques jours, rapporte le site internet de la Fox.

Mulvi Kabir, gouverneur de la province de Nangahar sous le régime des talibans (1996-2001), a été appréhendé par les forces de police pakistanaises dans la province de la Frontière-du-Nord-Ouest, ont indiqué à la chaîne américaine deux sources américaines haut placées sous couvert d'anonymat. Il s'agit du quatrième dirigeant taliban capturé en quelques jours.

Arrêté grâce au mollah Abdul Ghani Baradar

Selon Fox news, sa capture a été possible grâce à des renseignements obtenus auprès du mollah Abdul Ghani Baradar, chef militaire des talibans pakistanais et second du mollah Mohammad Omar, chef suprême des talibans, et dont l'armée pakistanaise a annoncé mercredi l'arrestation.

Le lendemain, le Pentagone confirmait que deux autres hauts responsables talibans avaient été capturés quelques jours après l'arrestation de leur chef militaire. Ces deux chefs talibans sont le mollah Abdul Salam, basé à Kunduz, et le mollah Mir Mohammed, qui était basé dans la province de Baghlan. Ils ont été capturés au Pakistan, selon le New York Times, citant des responsables afghans.