Ioulia Timochenko reconnaît sa défaite?

UKRAINE La candidate malheureuse a décidé de retirer son recours judiciaire visant à invalider la victoire de son adversaire Viktor Ianoukovitch...

Avec agence
— 
Ioulia Timochenko vote pour l'élection présidentielleà Dnipropetrovsk, le 17 janvier 2010.
Ioulia Timochenko vote pour l'élection présidentielleà Dnipropetrovsk, le 17 janvier 2010. — REUTERS/Vasily Fedosenko

Viktor Ianoukovitch peut crier victoire. Ioulia Timochenko, son adversaire à l’élection présidentielle ukrainienne, a décidé samedi de retirer son recours judiciaire visant à invalider sa victoire.

«Nous ne voyons aucun sens dans la poursuite de l'examen de cette affaire. Dans ce contexte, je retire mon recours», a-t-elle déclaré aux juges de la Cour administrative suprême. Faisant cela, elle laisse entendre qu'elle n'a plus l'intention de contester les résultats de l'élection.

Partialité

Selon elle, les dés seraient jetés d’avance. Elle a accusé de partialité le tribunal qui a refusé de satisfaire plusieurs de ses requêtes. «De facto, ils ont refusé d'étudier les preuves», a-t-elle estimé. La justice doit désormais décider si elle poursuit ou non la procédure sur des fraudes présumées lors du scrutin du 7 février dernier, alors que Viktor Iouchtchenko avait rapidement proclamé sa victoire.


Peu de temps après la décision de la candidate malheureuse, le président sortant, Viktor Iouchtchenko, a félicité son successeur pour son «élection légitime» à la présidence. Le président sortant, qui avait privé il y a cinq ans Ianoukovitch de la magistrature suprême, a indiqué espérer que l'opposant travaillera à l'unité des Ukrainiens, divisés entre l'est et le sud russophiles et l'ouest russophobe.