Les 20.000 roses colombiennes cachaient de la cocaïne

PAYS-BAS Huit kilos, au total, découverts par les douaniers...

Avec agence
— 
Un collège de Stockholm a décidé d'interdire la vente de roses dans l'établissement le jour de la Saint-Valentin pour ne pas chagriner les élèves privés d'amoureux.
Un collège de Stockholm a décidé d'interdire la vente de roses dans l'établissement le jour de la Saint-Valentin pour ne pas chagriner les élèves privés d'amoureux. — Eitan Abramovich AFP
Un cadeau original pour la St-Valentin... Une cargaison de 20.000 roses en provenance de Colombie et destinée aux Pays-Bas dissimulait 8 kilos de cocaïne, découverts dimanche à l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol, a annoncé mercredi le parquet national néerlandais.
 
«La cocaïne était cachée dans des boîtes en carton oblongues remplies de roses», a déclaré un porte-parole du parquet national, Wim de Bruin, selon lequel la valeur à la revente est estimée à plus d'un million d'euros.
 
Prévenus par leurs homologues colombiens, policiers et douaniers néerlandais ont procédé à la fouille de la cargaison de roses à son arrivée à l'aéroport en provenance de Bogota.
 
Trois suspects interpellés

 
La drogue était conditionnée dans des sachets en cellophane de 20 grammes. Chacune des 200 boîtes en carton de la cargaison en contenait deux, dissimulés à chaque extrémité.
 
Trois suspects ont été interpellés, dont l'importateur des roses, un homme de 41 ans originaire de Leiderdorp dans l’ouest des Pays-Bas, et deux d'entre eux placés en détention. Lors de perquisitions, la police a saisi 65.300 euros ainsi que des ordinateurs et des documents.
 
Des boîtes de roses, provenant d'une livraison précédente et contenant environ un kilo cocaïne, ont été saisies dans un garage à Leiderdorp. Une enquête est menée en Colombie pour tenter d'établir la provenance de la drogue, a précisé le porte-parole du parquet national.

Et vous, que faites-vous pour la St-Valentin?